Sr Reine LE DANDEC (Sr Mie Noëlle de la Trinité), 1933 – 2023

« En toi Seigneur, j’ai mis toute ma confiance »

Sr Reine, en communauté à Bignan, est décédée à la Clinique Océane, Vannes, le 11 avril à l’âge de 89 ans, dont 68 ans de vie religieuse.

Ses obsèques ont eu lieu jeudi, le 13 avril dans la chapelle de Kermaria.

Ce mot d’accueil, prononcé à ses obsèques, a été fait par Reine elle-même sauf  sa fin de parcours.

Reine est née le 21 septembre 1933 à Kerlégo en MOREAC, de parents agriculteurs profondément chrétiens, la 2ème d’une fratrie de quatre enfants. Très jeune, accompagnée de sa grand’mère maternelle et de ses frères et sœurs, elle aimait venir en pèlerinage à Kermaria et elle en gardait un merveilleux souvenir: le silence… la prière… la liturgie avec ses beaux chants grégoriens la ravissait. .. et l’attiraient,  c’était le début de l’idée de la vie religieuse.

Entrée au juvénat à 14 ans, après l’obtention du certificat d’études, elle y poursuit ses études avant de commencer les 6 mois de postulat et les 2 ans de noviciat. Le 12 mai 1954 avec 32autres novices, elle prononce ses premiers vœux.

Envoyée en communauté, elle débute sa carrière professionnelle dans l’enseignement primaire, principalement dans les écoles maternelles: à Baud, à Rennes et à Pacé avant d’aller en Italie où elle restera 8 années: à Rome et à Corcumello dans les Abbruzes ,s’occupant  des enfants de «l’Asilo» tout en se perfectionnant dans la langue italienne.

Puis, ce fut l’envoi au Cameroun, en Afrique, pour un séjour de 23 ans, au service de l’enseignement de la catéchèse et de l’alphabétisation des femmes dans les villages de brousse.

A l’âge de la retraite bien avancée, c’est le retour en France où elle appréciera d’être plus proche de sa famille et de pouvoir encore rendre quelques services dans les paroisses et communautés de Cléguérec et Guern, particulièrement pour l’accompagnement des équipes M.C.R. (Mouvement des Chrétiens Retraités) tout en se retrouvant régulièrement en groupe FEDEAR  (Fédération des Equipes Apostoliques de Religieuses).

Puis c’est en communauté, à Bignan qu’elle est envoyée – non loin de sa famille dont elle fut éloignée durant de nombreuses années par ses longs séjours en Italie et en Afrique. A Bignan, à l’âge avancée de la retraite, les occupations ne manquent pas, mais ce qu’elle apprécie, ce sont les temps de prière personnels et communautaires, les lectures: peu de livres mais des lectures approfondies, méditées qui aident à vivre. Une phrase souvent répétée par elle: «Prendre soin de la vie que Dieu nous donne!».  

Après une longue vie – et malgré toutes ses fragilités…, elle avance d’un pas confiant comptant sur l’Amour miséricordieux de Dieu notre Père.  En cette semaine, Pâques nous invite à quitter les « rives obscures de la mort » pour nous tourner vers le soleil de la Vie et à demander d’accueillir les trésors de courage, de fraternité, de joie.

«J’ai mis toute ma confiance en toi Seigneur». Tel est le message laissé par notre Sœur Reine, ses dernières paroles à celles qui la visitaient lundi soir, expriment son espérance en la grâce du Seigneur et résument toute une vie donnée à Dieu et aux autres à travers les services multiples qui ont marqué sa vie en France, en Italie et en Afrique.

Et aujourd’hui, c’est une vie qui se termine à Bignan, lieu de mémoire pour la Congrégation. Elle y a marqué, portant en communauté, l’héritage spirituel laissé par nos fondateurs, d’une manière qui témoigne de sa vie spirituelle profonde, de sa générosité, de sa volonté de toujours servir. Merci Reine.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + huit =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This