Sr Madeleine BELLEC (Sr Mie Christiane du S.C.), 1932 – 2023)

Sr Madeleine, en communauté à Pièrre Noury, Kermaria, est décédée le 26 décembre à l’âge de 91 ans, dont 72 ans de vie religieuse.

Ses obsèques ont eu lieu le 29 décembre en la chapelle de Kermaria.

Nous sommes réunis autour de Madeleine qui nous a quittés au lendemain de Noël.

Madeleine est née le 10 juin 1932 à Melrand dans une famille de cultivateurs. Elle était la 2ème  d’une fratrie de 6 enfants.  Très jeune,  elle rentre au postulat à Kermaria et fait profession en 1951 sous le nom de Sr Marie Christiane du Sacré-Cœur. Quelques années plus tard, ses deux sœurs, Amélie et Christiane viendront à leur tour à Kermaria. Nous leur offrons toute notre sympathie et notre prière, ainsi qu’à toute la famille et à ses amis.

Madeleine commence son métier d’infirmière à domicile, à Arzano  où elle passe son permis de conduire, puis à Locmariaquer. En 1962, elle commence des études d’infirmière  à la clinique de Quimper. Après ces deux années  elle part travailler à la clinique de Nantes.

En 1974 elle vient à Pontivy. Elle met en route le Centre de Soins. Et on lui confie la mission d’ouvrir des Centres de soins, là où il y a des sœurs infirmières. Elle va même jusqu’en Belgique. En 1980, elle vient à Tréméven, infirmière à domicile, puis elle travaille à la clinique de Quimperlé.

Madeleine était très appréciée par les docteurs et les malades pour sa compétence, son attention aux personnes, sa disponibilité pour remplacer les collègues. Ce qui était technique lui faisait un peu peur. L’important pour elle c’était la relation aux malades. Elle était très engagée dans le mouvement : « Jusqu’au bout, accompagner la vie », qui milite pour les Soins palliatifs.

En 1997, Madeleine prend sa retraite à Quimper. Elle y restera  jusqu’en 2018. En 1999, elle fait un séjour de quatre mois au Cameroun. La communauté, bien insérée dans le  quartier, exerce une grande influence sur les relations entre les voisins. Une de ses amies du quartier nous dit : « Vous étiez trois. Souvent, cette maison était appelée la maison des petites Sœurs. Vous teniez une grande place, vous étiez l’âme du quartier. Avec tes Sœurs, vous nous avez beaucoup appris chacune dans sa diversité. Tu te déplaçais souvent à pied d’un pas alerte, mais sans grande vitesse comme un pèlerin très concentré dans sa méditation car dans ta main, tu tenais ton chapelet, si discret. Tu avais une foi communicative qui interpellait tout en restant discrète. Tu avais une vie active à la paroisse et avec des personnes seules. Je n’oublie pas ta joie de vivre, ton rire éclatant et communicatif qui donnait au présent une saveur particulière de joie et d’espérance»   Madeleine a gardé de bonnes relations jusqu’à la fin.

Partout où elle est passée, Madeleine a été appréciée. C’était une   personne paisible, toujours souriante, de bonne humeur, attentive aux autres, ouverte, très agréable.

Après un court séjour à Baud et des problèmes de santé, Madeleine rejoint la communauté de Pierre Noury. Toujours courageuse, elle déploie beaucoup d’énergie pour se maintenir, pour marcher tant qu’elle a pu, aidée par le personnel toujours disponible, très attentif à ses besoins. Les temps derniers ont été plus douloureux, mais elle a apprécié d’être bien accompagnée par ses deux sœurs jusqu’à son dernier souffle.

Madeleine, te voilà dans la paix. Tu as rejoint Celui que tu as servi toute ta vie. Repose en paix et pense à nous. Au revoir Madeleine !   

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This