Sr Jeanne DOLIVET (Sr Marie Emma de Jésus), 1924 – 2023

Ensemble nous la confions au Dieu

de tendresse et de miséricorde.

Jeanne Dolivet, Soeur Marie Emma de Jésus, est décédée le 31 janvier à la Sainte Famille de Kermaria, à l’âge de 99 ans, dont 78 ans de vie religieuse.

Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 3 février 2023 en la chapelle de Kermaria.

Jeanne Dolivet est née le 28 janvier 1924 à Cintré en Ille et Vilaine dans une famille de cultivateurs. La fratrie comptera cinq enfants, Anna née d’un premier mariage et Jeanne qui sera l’ainée des quatre autres enfants Dolivet. Jeanne a connu les Filles de Jésus à l’école primaire et ensuite est venue au Juvénat de Kermaria. La vie en pension lui pesa beaucoup… Très sensible et fière, son tempérament supporta difficilement les règlements et disciplines imposées. Elle persévère et obtient le diplôme du Brevet Elémentaire.

Elle rentre au postulat le 9 septembre 1942. Elle fait profession le 4 août 1944. Jeanne commence une longue période d’enseignante en primaire. Elle va s’y dévouer pendant 42 ans, de 1944 à 1986.  Elle est envoyée en différentes écoles d’Ille et Vilaine, en dernier lieu à Radenac pendant 23 ans, où prend fin sa carrière d’enseignante. Dans ce parcours d’obédiences : certaines sont de courte durée, d’autres plus longues, elle a su s’adapter souvent au changement. Combien d’enfants a-t-elle formés dans les écoles de l’Ille et Vilaine et du Morbihan? Là, où elle passe, Jeanne s’applique à sa tâche avec ardeur et exigence. Attentive à chacun de ses élèves, elle sait les intéresser et collaborer avec les parents. Une Soeur témoigne : Il lui fallait dominer sa nervosité, ses excès de sévérité qui apeuraient les élèves… mais tous savaient lire, compter, écrire.

Elle commence sa longue vie de retraite active d’abord à Radenac, ensuite de 1999 à 2014 à Domagné, puis elle est envoyée à Talensac pendant 7 ans.

En communauté, Jeanne se montre une personne serviable, prévenante, très sensible. Elle sait animer, égayer fêtes et anniversaires. Elle prépare des sorties fort intéressantes, invente des chansons et des poèmes. Ne connaissant pas la musique ni les rimes, elle sait qui appeler à l’aide. Avec elle, les repas ou réunions festives ne sont pas moroses ! Mettre ses dons au service des autres lui procure une jouvence… Elle s’investit dans les pèlerinages avec la Fraternité des personnes malades et handicapé(e)s. Pour en garder mémoire, elle rédige les comptes-rendus pour chaque participant. Pas de photocopieuse ? Alors, elle sollicite un ancien élève qui s’empresse de lui assurer le service. A Domagné, l’accès de la route à la cuisine étant de plain- pied, les passants aiment rentrer quelques minutes pour bavarder avec Jeanne…

En mars 2021, elle est accueillie à la Sainte Famille. Elle reste fidèle à ses amitiés. Cartes, lettres, téléphones lui sont bons moyens pour entretenir ses relations affectueuses. Jusqu’à ses derniers jours, elle participait aux animations de la maison, et aux partages d’Evangile avec les Sœurs.

A vous toutes qui l’avez connue, en particulier à sa famille, nous exprimons notre sympathie.

Jeanne a maintenant retrouvé Léontine Dolivet, sa cousine dont elle suivait de très près le procès de Béatification.

Et ensemble nous la confions au Dieu de tendresse et de miséricorde.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × cinq =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This