Sr Jeanne CHALONY, (Marie André Joseph) 1927 – 2017

 

Jeanne ( Janick) CHALONY

18 Décembre 2017

 

Dieu nous arrive souvent par surprise. Janick, Marguerite, Thérèse nous ont fait entrer dans cette surprise. Janick est née le 9 août 1927 à St Evarzec. Entre à Kermaria en 1945 et fera son 1er engagement à la vie religieuse le 2 février 1947.

Elle prépare son diplôme d’infirmière à Nantes et l’obtient en 1951.

Son métier elle l’exercera avec passion au bloc opératoire, en maternité et chirurgie à Lorient, Nantes, Pontivy. Elle s’y donne corps et âme, appréciée des équipes médicales pour sa simplicité de relation, son dévouement, son souci de la formation des jeunes. Elle termine sa mission d’infirmière au centre de soin de Pluméliau. Avec humour, elle racontait ses déplacements dans la décapotable du docteur. La population l’appréciait : Toujours le sourire, contente de ce qu’elle vivait, discrète, en proximité avec les malades. Les sœurs des communautés où elle est passée l’ont aimée pour ce bonheur qui l’habitait.

Nous la retrouvons en 1987 à L’Accueil / Standard de Kermaria. Elle déploie ses qualités relationnelles. Chaque matin, sac à la main, elle apporte le courrier à la Ste Famille. Plus tard il lui arrivera de refaire le parcours le sac vide.

Jeanne arrive à la Ste famille en 2009 très fragilisée. Son plaisir : faire visiter sa chambre. Elle la trouve belle et admire la vue sur le parc. Au mur beaucoup de photos, de tableaux. Fin de la visite, elle vous pose la question surprise : Qui est le patron ici ? si vous ne le voyez pas, elle vous dira : St Joseph.

Sa sérénité à cette dernière étape demeurait, malgré les difficultés de communication, de dépendance totale.

Nous garderons de toi Janick de cette dernière semaine : tes bras dans une position d’Abandon, tes mains ouvertes en attitude d’offrande.

Avec toi, nous renvoyons vers Dieu ta vie de bonheur et cette dernière étape plus difficile.

Nous rendons grâce à Dieu pour sa présence aimante, agissante dans ta vie avec Lui.

A vous, sa famille, qui trouviez en elle une grande écoute, toute notre sympathie fraternelle et nos prières.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation