Sr Brigid McQuillan (Sr Marie Bernard de Jésus), 1922 – 2022

« Qu’elle repose en paix et prie pour nous « 

Sr Brigid McQuillan fj, (Sr Marie Bernard de Jésus),

à l’âge de 99 ans,

dont 79 années de profession religieuse

Sr Brigid est décédée le 8 octobre 2022 à St Michael’s Care, Westgate on Sea, Angleterre. Les détails de ses obsèques seront publié, une fois connu.

Bridget McQuillan est née à Monaghan, en Irlande, le 23 décembre 1922, et a été baptisée le même jour dans l’église du Sacré-Cœur de Lough Egish. Elle fait partie d’une famille catholique dévote et bénéficie de tous les avantages et libertés d’un bon foyer aimant dans la ferme familiale.


L’école était quelque chose qu’elle appréciait, même si cela signifiait de se lever tôt le matin et de faire de longues trajets pour aller et venir. Bridget était une artiste, elle aimait la musique, la danse, le théâtre et les travaux d’aiguille, ainsi que ses cours d’irlandais, d’histoire, de mathématiques et de comptabilité. C’était une enfant espiègle qui réussissait le plus souvent à échapper aux punitions à l’école, même si elle les rattrapaient parfois à la maison quand les histoires arrivaient avant elle ! La fois où elle a ramené une chèvre égarée à la maison n’était qu’une farce de plus que son pauvre père ne pouvait supporter… elle a dû apprendre la dure leçon des opinions et des choix différents !


La vie heureuse au sein d’une famille profondément catholique a amené Bridget à penser à devenir religieuse – mais où ? Elle a été inspirée par une Fille de Jésus de Monaghan qui, de retour de son travail aux Etats-Unis, lui a parlé de sa propre vocation. C’est ainsi que l’espiègle et entreprenante Bridget a quitté la maison et traversé la Mer Irlandaise pour rejoindre l’Angleterre en 1941, avec tout ce que cela signifiait à l’époque.


Le schéma habituel de la formation était perturbé car il n’était pas possible de se rendre en France pendant la guerre. Cependant, les sœurs du couvent Saint-Joseph d’Abbey Wood avaient déjà mis en place un programme de formation pour un groupe de jeunes femmes qui souhaitaient rejoindre la Congrégation. Bridget et une camarade de classe ont donc rejoint le groupe et ont prononcé leurs vœux en 1943. Ce n’est que cinq ans plus tard qu’elle visite la Maison Mère en Bretagne pour la première fois . À cette époque, elle était déjà habituée à son nom en religion de Sœur Mary Bernard – un nom qui lui était très cher et que sa famille a toujours utilisé pour elle.


Pour son premier obédience, Sœur Bridget a été envoyée à Colne, dans le Lancashire, où elle a commencé sa carrière d’enseignante et s’est engagée de tout cœur dans les visites paroissiales qui étaient une priorité pour la communauté. C’est là qu’elle a trouvé une similitude avec l’Eglise et la vie sociale de son pays.


En 1950, elle tombe malade de la tuberculose et retourne à la Maison Mère pour y être soignée. Pendant les cinq années qu’elle y a passées, sa santé s’est rétablie, elle a maîtrisé la langue française et a développé un amour profond pour la Congrégation et sa mission d’honorer la Sacrée Humanité de Jésus. En 1955, elle retourne à Abbey Wood et poursuit ses études et son enseignement à temps partiel.


De 1956 à 1966, Sr Bridget s’installe brièvement à High Wycombe puis à Welling où elle enseigne la catéchèse, visite les paroissiens et rend service à la communauté. Malgré toutes ses espiègleries d’enfant, Bridget avait un esprit bien à elle, qui se heurtait parfois à d’autres personnes, douées d’autres idées, et les étincelles volaient ! Mais avec de la bonne volonté, la paix était toujours rétablie, et on pouvait entendre Bridget rire à nouveau !


Un déménagement à Rickmansworth en 1966 a permis à Bridget de suivre une formation de secrétaire à Londres, qu’elle a appréciée et dans laquelle elle a excellé. Cela l’a bien préparée à être nommée secrétaire à l’école St Thomas More de Bexleyheath, qu’elle a combinée avec le travail paroissial – une mission qui lui tenait à cœur et dans laquelle sa foi, sa bonne humeur et son esprit étaient bien appréciés.


En 1982, elle se retire de son engagement scolaire et suit un cours de pastorale en Ecosse. Ce cours a renouvelé son énergie et son amour pour l’Église et ses habitants, et elle a rapidement trouvé un service dans les paroisses de Greenisland, Peterborough et Thetford avant de se retirer finalement à Westgate-on-Sea.


Mais « retraitée » n’est pas le bon mot pour Sr Bridget ! Ici, à Westgate, à l’âge de 90 ans, elle poursuivait ses engagements envers l’Eglise et la communauté – en rédigeant le cahier communautaire, en rappelant aux sœurs les différents jours de célébration et en veillant à ce qu’ils soient marqués par un arrangement de table artistique, des fleurs et une bougie allumée. Elle était bien connue le long du front de mer où elle se promenait – sans bâton – et se liait d’amitié avec les promeneurs de poussettes et de chiens ! Maintenir ce niveau de service malgré ses problèmes de surdité et d’une vue défaillante est un grand témoignage de son engagement envers Jésus et son peuple.


Au début de l’année 2022, la santé de Bridget s’est détériorée et elle a reconnu le besoin de plus de soins que ce que la communauté pouvait fournir. Elle a rejoint d’autres sœurs à St Michael’s où elle a apprécié les soins prodigués, même si la vieille étincelle d’esprit n’était pas toujours d’accord !


Bridget était un personnage – perspicace et rusée, avec un grand sens de l’humour et un engagement envers ce en quoi elle croyait. Elle manque à tous ceux qu’elle a rencontrés et visités. Même après de nombreuses années, les habitants de Greenisland ont demandé « Comment va la petite sœur Bridget ? » et ont envoyé leur appréciation et leurs condoléances en apprenant sa mort.


Nous savons qu’elle va bien maintenant, qu’elle se réjouit avec sa famille et ses amis et qu’elle entend les mots que nous espérons tous entendre :  » Viens, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Seigneur… « .

Qu’elle repose en paix et prie pour nous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × cinq =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This