Sœur Yvonne ALBERT (Marie du Christ)

 

Nous sommes avec vous, Sœur Mie du Christ, familles, sœurs, amis pour célébrer et rendre grâce pour votre longue vie : 97 ans et 77 années de Vie Religieuse.

Emilie, Yvonne ALBERT, pour nous, Sr Marie du Christ, vous êtes née à PARNAC le 28 novembre 1921.

Vous passez vos jeunes années dans ce petit village du Lot, fréquentant l’école publique. Vos parents étaient engagés dans la paroisse et en lien avec le prêtre. Ce prête voyant votre goût pour la prière et l’attention aux autres, suggère à vos parents de vous confier aux religieuses de la Miséricorde de Montcuq, pour un apprentissage en couture, broderie, soin des malades…

C’est là que votre désir de donner votre vie au Seigneur, se manifeste et se concrétise.

Vous entrez à la Miséricorde de « Montcuq » comme postulante le 18 février 1929 et prononcez vos premiers vœux le 7 août 1941.

Présente à la communauté de Montcuq, vous nous dévouez d’abord auprès des sœurs âgées pour les soins et les multiples tâches qui en découlent. Cette mission va s’élargir progressivement sur tout le secteur par les soins à domicile et les visites aux familles. Nous découvrons là votre courage, votre disponibilité toujours accueillante à tous, laissant un sillage lumineux lors de vos passages.

Nous sommes en 1951, la Congrégation de la Miséricorde fait « alliance avec les Filles de Jésus de Vaylats. Vous vivez cette alliance avec foi et confiance. Cette même année, vous prononcez vos vœux perpétuels dans cette nouvelle Congrégation.

Progressivement, nous voyons cette maison de Montcuq se transformer et devenir « Maison d’enfants » là, Sr Mie du Christ, vous trouvez bien votre place. Vous étiez à la fois à la cuisine, à la buanderie, aux veilles de nuit, à l’infirmerie où les enfants recherchaient auprès de vous confiance écoute et attention. Toujours à l’œuvre avec patience et persévérance dans les situations difficiles.

Vous aimiez beaucoup la nature, les fleurs. Artiste à vos heures, vous saviez créer et réaliser des broderies magnifiques. Votre façon de vivre reste un témoignage pour tous ceux que vous avez côtoyés.

C’est en 1987 qu’arrive pour vous l’appel à rejoindre Vaylats. Voici votre réponse écrite lors de votre départ de Montcuq : « le Seigneur m’appelle à rejoindre notre Maison-Mère de Vaylats pour mieux me préparer à vivre le temps de retraite et me préparer dans la retraite et le silence laissant le souvenir d’un beau et long tissage au fil des jours et des années, parfois dans la souffrance et les épreuves, mais la confiance fait toujours retrouver la joie. »

Nous vous trouvons dans cette nouvelle mission avec la même énergie, la même volonté tenace et ferme, de mener à bien et jusqu’au bout, les activités confiées que ce soit au jardin, à la chapelle ou à l’entretien des annexes de la maison, toujours sereine dans les humbles services, effacée et discrète.

En 2005, vous voilà disponible pour aller compléter la communauté de La Tronquière. Vous y resterez 5 années.

En 2011, un événement important se passe à Vaylats. La Congrégation des Filles de Jésus de Vaylats célèbre l’alliance avec les Filles de Jésus de Kermaria. Vous vivez cette 2ème alliance avec confiance, espérance et profonde reconnaissance. C’est dans ce contexte que vous arrivez à Vaylats pour enfin trouver le repos pour de bon, 6 années dans le silence, le calme, la paix du Seigneur, comme vous le souhaitiez. ; dans le FOI, la prière et la vie fraternelle…. attendre le passage du Seigneur…

Merci, Sœur Marie du Christ ; votre témoignage de Foi lumineux et plein d’espérance, nous fait signe d’avancer sans crainte vers demain. Avec vous, nous entrons dans la célébration.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This