Sœur Yvette Clément, f.j. (S. Marie Denis David) 

Vice-Province de Trois-Rivières

 

 Yvette CLÉMENT

 

   (Marie Denis David)

 

1924-2020

 

 

Sœur Yvette Clément est née à St-Justin le 23 mars 1924, du couple Irénée Clément et Édouardina Gaboury. Le même jour, Yvette est portée à l’église de sa paroisse natale pour y être baptisée.  Elle est la dernière d’une famille qui comptera douze enfants.  Bien entourée, elle grandit dans un milieu chrétien et très vivant qui vit de belles valeurs humaines et spirituelles. Yvette fréquente l’école de son village pour son cours primaire et va ensuite au Pensionnat du Cap, tenu par les Filles de Jésus pour y faire sa neuvième et sa dixième année.  À dix-neuf ans, elle réalise son rêve d’être à Dieu dans la vie religieuse.  Au mois d’août 1943, elle entre au Noviciat des Filles de Jésus; elle fait sa Profession religieuse le 4 août 1945.

 

Bonne éducatrice, Sœur Yvette fait sa première expérience dans une classe de deuxième et de troisième année.  L’année suivante, elle revient à Kermaria pour  étudier au Scolasticat où elle  obtient son diplôme de l’École Normale.  De 1947 à 1956, elle enseigne à Cap-Chat dans une classe de trois divisions; 4e, 5e et 6e année. De retour dans la région de Trois-Rivières, la paroisse de St-Narcisse bénéficie de son enseignement. Sa classe compte quatre divisions: de la septième à la dixième année. Ensuite, durant cinq ans, Sœur Yvette assume la direction de l’école Ste-Madeleine. En 1965, elle termine son Brevet A. En 1968, un autre projet s’annonce pour Sœur Yvette: elle quitte la Province de Trois-Rivières pour la mission lointaine au Honduras. Tout en s’inculturant, elle rend service comme cuisinière, comme couturière et comme maîtresse de Pensionnat. Les trois années suivantes, elle poursuit sa mission à Orocuina comme cuisinière et catéchète. Par la suite, elle est enseignante à Choluteca.  Durant 15 ans, Sœur Yvette se fait créatrice d’une œuvre humanitaire, en étant  responsable du Centre de la Promotion féminine à  Orocuina; le 18 décembre 1988, elle revient  dans la Province de Trois-Rivières. Un temps de repos et de ressourcement à l’Année Relais lui est bénéfique.

 

Sœur Yvette retourne ensuite en mission lointaine, à Danli, où elle travaille en pastorale des malades.  En l’année 1993, Sœur Yvette revient définitivement dans la Province de Trois-Rivières. Elle sera nommée animatrice à l’Accueil Missionnaire. Par la suite, à St-Alexis-des-Monts, elle est animatrice de la communauté et rend visite aux malades.  Sœur Yvette est accueillie à Ste-Thècle, où elle travaille comme aide en pastorale paroissiale durant trois ans. En février 2007, l’heure de la retraite est venue et ses activités sont diminuées.  Elle   fait partie de la communauté St-Joseph et par la suite, du Centre de Soins. Elle entre à la communauté Notre-Dame du Rosaire en février 2014. La communauté quitte Kermaria en juillet 2019 pour demeurer à la Résidence Lokia. Sœur Yvette est au Centre de Soins.

 

Sœur Yvette était une femme de foi. Elle se nourrissait de la Parole de Dieu et de l’Eucharistie. Elle est demeurée fidèle aux prières communautaires. Accueillante, disponible et dévouée, elle était soucieuse du travail bien fait.

 

En mai, atteinte du coronavirus, elle est transférée de la Résidence Lokia Trois-Rivières au Centre d’hébergement temporaire de l’Institut de Police de Nicolet.  Elle est décédée vers 22 h 30, dimanche 7 juin. Le Père pose un regard de bonté sur Sœur Yvette et l’invite dans son Royaume d’amour, de paix et de lumière. Elle avait 96 ans, dont 74 ans de Profession religieuse.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
2 commentaires sur “Sœur Yvette Clément, f.j. (S. Marie Denis David) 
  1. Deysi Ordoñez dit :

    Gracias sor Yvette porque su vida dejó huella en tierra hondureña. Descanse en paz

  2. Louise Lafreniere dit :

    C’est avec une immense douleur que j apprend le décès de la Sœur de mon cœur… elle occuperas toujours une grande place dans ma vie, car Sr Yvette même à l`infirmerie Notre dame du Rosaire elle était d’une bonté immense…ayant pris grand soin de Sr Yvette pendant quelques années, avant son dernier voyage, , et même en période de crise, elle prenait grand soin de me donner de ses nouvelles et c est avec bcp de peine et d’amour qu` elle m a appeler il y a de ça 2 semaines, pour me dire qu’elle m’aimait et qu elle s’en allait enfin à la rencontre prévue de son Dieu qu’elle implorait déjà depuis longtemps….et me remercier de tout ce que javait fait pour elle….ses paroles sont gravés dans ma mémoire pour le reste de ma vie..et encore quel beau souvenir d’amour qu’elle m`a laissée…Merci Ma Soeur Yvette Clément…love you foreverxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This