Sœur Rollande Baron, f.j.

Rollande BARON (Marie Simone du Christ)

1926-2019

 

Née à Cap-de-la-Madeleine le 26 mars 1926, du couple Jean-Baptiste Baron et Alexandrina Hamel, Rollande  est baptisée le 28 mars, à l’église Ste-Madeleine. Elle est la huitième des douze enfants de la famille. Son enfance est joyeuse; ses grands frères se plaisent à la taquiner. La famille transmet des valeurs chrétiennes. Rollande est fidèle à la récitation du chapelet et à la prière du soir. De la première à la 10e année, elle fréquente l’école de sa paroisse natale dirigée par les Filles de Jésus. Par la suite, elle prend des cours du soir chez les Sœurs Marie-Réparatrice de Trois-Rivières. Encore jeune, elle s’engage dans différents mouvements catholiques: la croisade eucharistique, la J.E.C. et la J.O.C.

À l’âge de dix-huit ans, Rollande reçoit l’appel à suivre le Christ dans la vie religieuse. Elle s’oriente vers le Noviciat des Filles de Jésus en août 1944. Elle étudie au Scolasticat des Filles de Jésus et à l’École Normale Val-Marie. Elle fera sa Profession religieuse le 4 août 1946. Rollande fait sa première expérience dans l’enseignement au couvent des Filles de Jésus, à Cap-Chat. Durant quatre ans, elle enseigne en 1e et 2e année. De retour à Trois-Rivières, elle enseigne pendant dix-huit ans dans quelques écoles de la Région. Elle est ensuite nommée directrice au Jardin de l’Enfance de Trois-Rivières. Elle s’implique avec succès dans les nouvelles méthodes d’enseignement: méthodes dynamique, cuisenaire, sablier. Plus tard, Sœur Rollande connaît des périodes difficiles sur le plan santé. Elle ne se laisse pas abattre. Les heures plus sombres l’invitent à un dépassement, c’est l’expression même de sa foi: « Le ciel est au bout, disait-elle ». Avec fidélité, elle assume les responsabilités qui lui sont confiées. Nommée Assistante directrice au Jardin de l’Enfance, elle enseigne  aussi  en cinquième année.

En 1987, Sœur Rollande devient responsable au Centre de Prière de l’Accueil Notre- Dame, au Cap-de-la-Madeleine; trois ans plus tard, deux années de ressourcement à Cap-d’Espoir lui sont offertes. À son retour, elle travaille au Centre de Prière et  devient ensuite préposée au Centre des Convalescentes. Puis retraitée, elle prend un bon temps de repos. Demeurant à la Communauté St-Joseph de Kermaria depuis 2005, Sœur Rollande devient ensuite responsable de la cédule des messes célébrées à la chapelle de Kermaria.

Malgré sa santé fragile, une foi rayonnante a toujours animé la vie de Sœur Rollande. Elle était une compagne accueillante, responsable, dynamique; elle avait aussi un grand sens de l’émerveillement. Elle manifestait aussi beaucoup d’intérêt pour la vie communautaire. Visionner le hockey à la télévision était pour elle une vraie détente. Elle connaissait même les noms de tous les joueurs de son sport favori.

 Le 20 février 2013, suite à des examens médicaux, elle subit une chirurgie dans l’espérance de connaître une meilleure qualité de vie. Elle entre définitivement à la communauté Notre-Dame du Rosaire le dix février 2015. Durant ce long séjour, sa vie de foi féconde son silence. Elle goûte certains moments comme des rencontres de Dieu. Samedi Saint, dans la soirée, le Père de tendresse l’invite à entrer chez Lui pour le repas pascal. Elle avait 93 ans dont 72 ans de profession religieuse.

Denise Provencher, f.j.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This