Sœur Marie SERVEL (Elvire Marie) 1921-2015

Mie Mathurine SERVELSœur Elvire est décédée à la Maison-Mère de Kermaria le 12 mars 2015 à l’âge de 94 ans dont 75 années de vie religieuse.

MOT D’ACCUEIL

Marie SERVEL, en religion : sœur Elvire Marie, est née à NEULLIAC le 4 octobre 1921 dans une famille de cultivateurs qui a élevé six enfants. Marie était la benjamine de la fratrie.

Entrée au postulat de Kermaria en1938, elle fait son engagement en vie religieuse en 1940. Toute sa vie professionnelle, elle s’est dévouée comme enseignante au service d’écoles primaires du Morbihan. Elle était aimée et appréciée des parents. Certaines de ses anciennes élèves et collaboratrices venaient encore très régulièrement la voir. A l’âge de la retraite, elle assurera l’accueil à Kermaria pendant plusieurs années et assumera des services divers.

C’était une compagne agréable à vivre, attachante, simple, humble, n’ayant pas toujours beaucoup de confiance en elle-même. Le personnel soignant la dit peu exigeante et toujours reconnaissante pour les moindres services rendus. Elle ne manquait pourtant pas de tempérament ! Elle accueillait visiteurs et visiteuses avec le sourire, heureuse de recevoir des nouvelles et de les partager.

Elle était très fidèle à la prière communautaire. Avec son déambulateur à trois roues, elle avançait lentement, mais prenait ses dispositions pour quitter sa chambre assez tôt et ne pas se mettre en retard. Très ouverte sur les évènements du monde et la vie de la congrégation, elle cherchait à s’informer, posant beaucoup de questions sur les moyens de communications modernes et les nouvelles technologies.

La famille comptait beaucoup pour elle et elle le lui rendait bien. Ses neveux et nièces étaient fidèles à lui rendre visite. Ils la gâtaient. Mais Elvire aimait partager et volontiers, elle offrait à la communauté les fleurs, les friandises, les cerises, les prunes qu’elle recevait si abondamment à la saison.

Les derniers mois passés à la communauté Pierre Noury, elle nous disait que sa place n’était plus là, estimant qu’elle devenait une charge pour le personnel. Elle a rejoint l’EHPAD fin octobre 2014, mais elle a eu beaucoup de mal à s’adapter.

Elvire, tu es partie plus vite que nous le pensions. Nous aurions souhaité te garder plus longtemps parmi nous. Mais nous sommes heureuses de t’avoir connue. Merci pour ce que tu as été comme Fille de Jésus ! Le Seigneur t’a accueillie, ne nous oublie pas près de Lui. Au REVOIR, ou plutôt A DIEU !

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
Share This