Sœur Marie Anne HELLEGOUARCH (Mie Ste Suzanne)

 

Marie-Anne HELLEGOUARCH

15 septembre 2018

Aujourd’hui, Marie-Anne tu nous réunis dans cette chapelle pour célébrer ton entrée dans la vie qui ne finit pas, et soutenir par notre prière et notre amitié, ta famille très éprouvée par ton départ.

Depuis quelques semaines, Marie-Anne se dit fatiguée et garde la chambre. La communauté l’entoure, le personnel de l’EHPAD est à ses petits soins. Marie-Anne refuse toute nourriture, toute boisson : elle semble vouloir nous quitter. Mercredi 12 septembre Marie-Anne s’en va en toute discrétion.

Marie-Anne est née à Lanvénégen le 11 mai 1924. En 1943, elle entre à Kermaria et prononce ses vœux le 4 août 1945 sous le nom de Sœur Marie-Sainte Suzanne. Elle commence sa longue carrière de soignante dans différents établissements. Après quelques années à Plouray, Marie-Anne passe 16 années à Pontivy au « Grand Parc ». Elle se dévoue sans se ménager auprès des personnes âgées, de grande précarité parfois abandonnées. Puis ce sont les résidents de la maison de Retraite de Baud qui bénéficient de ses soins donnés avec compétence et délicatesse. A partir de 1973, c’est auprès des sœurs de la Sainte Famille et du Bouëtiez que Marie-Anne exerce ses talents d’aide-soignante. Toujours disponible, compréhensive, proche des personnes qui souffrent… elle veille au bien-être de chacune.

En 1993, avec beaucoup de peine, Marie-Anne laisse son travail d’aide-soignante et rejoint la communauté Saint Joseph de Guidel. Après avoir passé tant d’années en maisons de santé, il n’est pas facile de s’intégrer dans une vie paroissiale !

Marie-Anne participe à la vie de communauté : services intérieurs, prières, rencontres…

Chaque jour, elle se rend à l’église pour la récitation du chapelet suivie de l’Eucharistie, ayant soin de partir tôt de la maison pour être à l’heure.

Marie-Anne est une compagne agréable. Très discrète, plutôt effacée, elle aime la solitude de sa chambre : regarde la télévision, écoute la radio, lit… Aux beaux jours elle profite du jardin, fait la causette…

Ayant quelques ennuis de santé, Marie-Anne rejoint la maison Sainte Marie du Bouëtiez en février 2007, où elle bénéficie à son tour des services du personnel, tout en gardant une certaine indépendance.

Marie-Anne est très attachée à sa famille, toujours soucieuse des uns et des autres confiés chaque jour à la Vierge Marie.

Elle a des liens très forts avec ses neveux et nièces qui lui rendent visite régulièrement. Quelle joie d’accueillir les petits qui ont bien grandi !

Marie-Anne, tu nous laisses le souvenir d’une sœur paisible, qui ne fait pas de bruit. Au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce à Dieu pour ta longue vie toute donnée

Repose en paix !

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This