Soeur Margaret BUCKLEY (Sr Mary Kieran) 1933 – 2020

Soeur Margaret, en communaute à Hengist House, Westgate-on-Sea, Angleterre est décédée le 25 août 2020 à l’hôpital. Elle était dans sa 87ème année d’âge dont 65 années de vie religieuse.

 

Les obsèques de Sr Margaret ont eu lieu le mardi 22 septembre à 12h00, à l’église Sainte Famille, Minnis Road, Birchington, Kent CT7 9SP. La Messe a été célébrée par le Révérend Père Anthony Shryane et l’enterrement a eu lieu au cimetière de Margate.

 

 

Margaret est née le 5 novembre 1933, à Glenville, dans le comté de Cork en Irlande. Elle était l’aînée de neuf enfants, et a grandi dans une ferme, toujours dirigée par son frère Danny.

Margaret attendait qu’Hannah soit assez âgée pour aller à l’école. Hannah se souvient de leurs marches pour y aller par tous les temps, pieds nus en été. Margaret et Hannah ont été confirmées ensemble, et Margaret a quitté l’école à 14 ans.

A la maison, la cuisine se faisait sur un feu ouvert, avec des « bastables » (une casserole !) casseroles en fer et une bouilloire en fer qui chantait quand elle bouillait. L’eau venait de la source, et tous les enfants avaient leur travail après l’école,

En 1950, sa tante Anna (Sr Mary Finbarr fj) travaillait déjà comme diététicienne à l’hôpital de Shooters Hill à Londres et a trouvé un emploi et un cours de cuisine pour Margaret. Elle est alors venue en Angleterre.

En 1951, Anna avait décidé de rejoindre les Filles de Jésus, et l’année suivante, Margaret a décidé de suivre dans ses traces. Elle s’est rendue à la maison à Princes Risborough pour se préparer à aller au noviciat en France. En 1952, Marguerite est arrivée à Kermaria pour commencer son noviciat. Elle a fait profession en 1955 et est retournee à Colne, dans le nord de l’Angleterre.

Elle a passé presque toute sa vie religieuse au service de la communauté et de la paroisse locale. À Princes Risborough, pendant de nombreuses années, elle s’est occupée des dames âgées dans la maison de retraite où elle avait un certain nombre de responsabilités. Lorsque Massingham St Mary est passé du noviciat anglais à un centre de sessions, Margaret est devenue la cheville ouvrière dans le domaine de l’entretien et de l’organisation.

Elle avait une excellente mémoire et était souvent la « mémoire vivante » de la communauté. C’est elle qui savait comment les choses devaient être faites – un peu perfectionniste !

À Westgate comme à Rickmansworth, elle s’est montrée une excellente gouvernante. Elle est décédée comme elle a vécu, fidèle jusqu’au bout. Elle avait mené le bon combat et terminé le cours. « Un cœur pur, des mains fortes, des lèvres qui ne mentent pas, toujours l’autre à soigner. » Une âme douce. Qu’elle repose en paix.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This