Irène FOLEY (Sr Mie Jeanne Albert)

Irène Foley

Soeur Marie Jeanne Albert (1929 – 2019)

Le 28 juillet 1929, à St-Stanislas, naît la treizième enfant de David Foley et de Frédéline Dessureault ; la famille comptera quatorze enfants. Irène est baptisée le lendemain de sa naissance. Ses parents établissent leur foyer sur des valeurs religieuses et familiales. Toute jeune, elle s’épanouit dans un climat de tendresse et d’amour.

Irène est douée d’une intelligence vive. Elle participe au commerce familial en aidant ses parents à remplir les commandes pour la livraison aux clients, chaque soir. Dès l’âge de six ans, Irène fréquente le couvent tenu par les Filles de Jésus. Après sa neuvième année, elle travaille au magasin général que possède son père et apporte son aide à la Caisse Populaire tenue par la famille Foley.

En 1947, lors d’un séjour en Abitibi, Irène enseigne à St-Lambert, où elle demeure chez sa marraine Régina. Cependant, depuis sa communion solennelle, germe chez Irène le désir de devenir religieuse. Elle entre au Noviciat de Kermaria, le 1er septembre 1949. Elle fait sa profession religieuse le 4 août 1951. Deux de ses sœurs Marie-Jeanne et Alberte l’ont précédée dans cette communauté. Ensuite Irène enseigne à Cap-Chat, durant cinq ans. Elle revient en Mauricie et continue son enseignement dans les écoles St-Joseph, à l’Académie Ste-Croix et à St-Boniface, tout en poursuivant des études supérieures. Possédant une Licence en Pédagogie, elle travaille à l’École normale Val Marie à la formation des maîtres. Par la suite, elle donnera des cours à l’école Normale Duplessis. En 1969, elle devient étudiante pour une maîtrise en éducation à Sherbrooke et Ottawa; par la suite elle enseigne à l’U.Q.T.R. et postule vers le doctorat en andragogie, science pour l’enseignement aux adultes, cours qui se donne en France, près de Paris. Au retour, elle poursuit sa carrière comme enseignante à l’UQTR. En 1982, elle est nommée directrice du module préscolaire et primaire. En 1984, elle vit un temps sabbatique en Europe.

En 1985, au retour, elle continue d’enseigner à l’UQTR. En 1988, elle collabore au travail des Filles de Jésus à l’Avenue A et au Ttraversier. Irène suit une formation pour animer et accompagner les personnes désireuses de vivre les exercices dans la vie courante. En 1995, elle est nommée supérieure de la communauté à Maniwaki et continue cette éducation de la foi. En 2001 à St-Boniface, elle devient animatrice de groupe pour les EVC et superviseur de Guide spirituel pour Manrèse. Elle offre aussi des cours de Bible aux paroissiens. En 2016, après une vie féconde et bien remplie, Irène entre au centre de soins à Kermaria. Disponible et attentive à ses sœurs pour rendre divers services, Irène visite régulièrement les sœurs malades à l’infirmerie.

Le 9 juillet 2019, Irène déménage à la Résidence Lokia. Elle est accueillie au Centre Oasis, à l’étage deux. Elle y reçoit de bons soins par l’attention d’un personnel dévoué.

Elle profite de ses moments libres pour un cœur à cœur avec son Seigneur par la prière, la réflexion et la lecture de la Parole. Sa nièce Thérèse lui fait la joie de marcher avec elle tous les jours dans notre bel environnement. Irène apprécie beaucoup cette délicatesse.

Une mauvaise grippe la conduit au Centre Hospitalier, mais son cœur cherche un grand repos. Dans la soirée du 15 octobre, elle nous livre un message de reconnaissance en disant « J’ai été heureuse chez les Filles de Jésus.»

Nous nous souvenons d’Irène, femme dynamique, au cœur d’or, attentive aux besoins, disponible et d’une grande charité, souriante, de bonne humeur. Il faisait bon vivre avec elle.

Le Seigneur vient frapper à sa porte et l’invite dans sa maison de paix et de lumière. Irène avait 90 ans d’âge, dont 68 de profession religieuse.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This