Sœur Germaine YANNIC (Marie Célina du S.C.) 1923-2016

yannick germaineGermaine est décédée le 9 octobre 2016 au BOUETIEZ, à l’ âge de 93 ans dont 74 années de vie religieuse.

Mot d’accueil le 12 octobre 2016

Germaine, nous sommes là, auprès de toi, dans la peine mais aussi dans l’espérance pour célébrer ton passage vers le SEIGNEUR. Faire mémoire de ta vie toute donnée, ancrée dans la prière.

A tes sœurs, Joséphine, Maria, Marie-Claire, à tes belles sœurs Marie Josée et Marie, à ton frère Jean, à ton beau-frère Lucien venus régulièrement te visiter, nous disons toute notre sympathie avec notre amitié.

Germaine est née le 2 Mai 1923 à TREOGAT dans le pays Bigouden. Ses parents sont cultivateurs. Elle entre à Kermaria en octobre 1940 ; après sa profession, en août 1942, sœur Marie-Célina du Sacré Cœur, c’est son nom en religion, débute sa longue carrière d’enseignante à la FORET FOUESNANT dans la classe enfantine avec le cours préparatoire.

Durant une dizaine d’années, Germaine enseigne dans les classes primaires : Cours moyen – classe du Certificat d’études : à PLOUHINEC (56) LOCMINE…BAUD…

A partir de 1955, à la demande des responsables, Germaine change d’orientation. Elle travaille désormais dans les Cours ménagers, si importants, à cette époque, à GUIDEL et MUZILLAC. Soucieuse d’améliorer son enseignement, Germaine se remet aux études à RENNES. Elle prépare un BTS en Economie sociale et familiale.

Après cette formation, elle travaille à « l’Institut Jeanne D’arc ». Elle aime beaucoup l’enseignement, est très appréciée des jeunes. Elle a contribué à lancer le mouvement de la JAC (Jeunesse Agricole Catholique) dans les paroisses.

Durant les vacances d’été Germaine met son savoir-faire au service des sœurs : sessions de cuisine et autres.

En 1988, notre sœur fait valoir ses droits à la retraite professionnelle. Elle passe deux années à Paris ; puis avec deux compagnes va en insertion à SOUVRET (Belgique). Elle s’adapte bien à son nouveau milieu de vie, fait du bénévolat dans les associations.

Au bout de dix ans, la communauté ferme. Germaine retrouve la région parisienne à TAVERNY dans le VAL D’OISE. Elle jouit d’avantage de la retraite, assure une présence à la paroisse. Très proche de la population, elle créé des liens d’amitié, garde de solides relations avec ses compagnes de la communauté.

Les années passent avec les ennuis de santé qui s’aggravent…. En novembre 2011, Germaine entre à l’EHPAD Sainte Marie. Courageuse, elle prend le rythme de la maison, très entourée par sa voisine de chambre. Toutes les deux, elles vivent une belle expérience d’amitié, d’entraide fraternelle ; de partage des joies et des peines. Parfois quelques anicroches, dûs à la fatigue, aux caractères….. troublent l’entente….mais la réconciliation se fait vite, et nos deux sœurs ont bien vécu ce temps !

Germaine est très proche de sa famille, attentionnée à chacun. Les visites, les cartes de Fête, de vacances sont preuve de cette affection réciproque.

Germaine participe à la vie de la maison, de la communauté ; animations, temps de prière, de rencontre.

Germaine tu as bien vécu. Tu nous laisses le souvenir d’une sœur agréable, pleine d’humour. Depuis quelques temps, tu es fatiguée, le quotidien lourd à vivre.

Ta famille, les Sœurs et le Personnel de la Maison Sainte Marie te disent MERCI.

« Va en paix Germaine Là ou brille la lumière qui ne s’éteint pas »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This