Sœur Agnes Mary KILLEEN (Mary John Fisher) 1921-2014

Agnes KilleenSoeur Agnes est décédée le 9 novembre 2014 à PINNER (St Vincent’s Nursing Home) à l’âge de 93 ans dont 74 années de vie religieuse.

Les obsèques auront lieu le vendredi 21 novembre à Rickmansworth.

Inhumation au cimetière de Woodcock.

TÉMOIGNAGE

Agnes est née en 1921 et a fait sa profession religieuse chez les Filles de Jésus en 1940.
Les expériences vécues au cours de ses premières années de vie religieuse ont sans doute contribué à former son caractère et à la préparer pour ce qui a suivi.

La vie d’Agnes se divise en plusieurs blocs, le premier tout de suite à la sortie de son noviciat à Kermaria où elle a fait profession en 1940. Au commencement de la deuxième guerre mondiale en 1939, les étrangers restaient bloqués en France. Agnes fut internée dans des camps allemands à Vittel et à Besançon mais, grâce à sa parenté irlandaise, a pu être libérée après 9 mois tout en étant obligée de rester dans des communautés en France, quasiment emprisonnée. Elle donnait des cours d’anglais à Josselin en Bretagne jusqu’à la fin de la guerre, coupée de sa famille et de son pays.

En 1946 elle a pu finalement rentrer en Angleterre et, après une formation professionnelle, elle a enseigné pendant dix ans, dont cinq comme directrice de l’école primaire de St Joan of Arc à Rickmansworth.

Nous avons toutes nos souvenirs personnels d’Agnes, les plus significatifs, sans doute, de son temps comme notre première Supérieure provinciale. En 1956 les Filles de Jésus en Angleterre ont commencé une nouvelle époque dans leur histoire. L’Angleterre est devenue « Province » et Agnes fut nommée la première Supérieure provinciale à l’âge de 35 ans. Sa tâche était d’établir et de guider notre Province pendant les 12 prochaines années. Tout ce qui a précédé dans sa vie l’avait sûrement préparée pour cette responsabilité.

Elle s’est montrée un modèle de fidélité à la Règle, toujours vraie et droite. Certaines l’ont trouvée stricte et exigeante, mais elle voulait toujours que ses sœurs donnent le meilleur d’elles-mêmes et qu’elles vivent une vie d’engagement fidèle au Seigneur et de service des gens.

En 1967, son mandat terminé, elle a travaillé deux ans à Rickmansworth avant d’entreprendre une nouvelle mission importante. Elle est partie au Cameroun en Afrique où elle a passé onze ans, heureuse dans l’enseignement et responsable des pensionnaires dans une école à Bertoua, « dans un pays de mission », selon les termes du temps.

Elle est retournée en Angleterre en 1980 où elle a passé 11 ans dans le Norfolk, à l’est du pays, dans un travail pastoral et social. Ensuite elle a été placée dans la communauté de Greenisland en Irlande du Nord, près de Belfast, pendant « les troubles ». Pendant 13 ans elle a travaillé assidument avec un intérêt particulier pour l’œcuménisme et la Paix. Elle a été très appréciée pour ses cours de Bible et pour ses efforts pour rapprocher les personnes des « deux côtés ».

Elle est retournée dans son pays natal en 2005 et a vécu semi-retraitée à Westgate. Sa santé physique et psychique a commencé à baisser. Les 5 dernières années de sa vie ont été passées dans une maison de soins, St Vincent’s Nursing Home proche des sœurs de Rickmansworth. Là elle a été un modèle de patience et d’acceptation paisible de la volonté de Dieu. Sa réponse à la question : « Comment vas-tu ? » était toujours « A 1 ». Elle a été soignée merveilleusement et avec tendresse par le personnel de la maison St Vincent jusqu’à l’appel final qui lui est arrivé tranquillement le matin du 9 novembre.

Aujourd’hui, la fête de la Présentation de Marie, est un jour qui convient parfaitement pour ses obsèques, elle qui a toujours été une servante fidèle du Seigneur.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Biographie des soeurs
Share This