Session CEFAL à Paris

Les 13 et 14 mars derniers, Marie-Noëlle Christien, Madeleine Le Beau et Annick Quérellou ont participé aux «Journées CEFAL» (Comité Épiscopal France Amérique-Latine) 2015, organisées à Paris par le Pôle Amérique Latine, Service de la Mission Universelle. Elles vous partagent quelques échos de cette session.

50-ans-d-Ad-Gentes

Les participants à la session sont accueillis dans le vaste hall d’entrée de la Maison de la Conférence des Evêques, à Paris, puis dirigés vers l’auditorium. Le Père Luc Lalire, responsable du Pôle Amérique Latine, leur souhaite la bienvenue et présente Mgr Laurent Dognin, évêque auxiliaire de Bordeaux, nommé au Pôle Amérique Latine, en remplacement de Mgr Marc Stenger.

En préparation à la session, nous avions été invités à consulter un certain nombre de documents.

Nous voilà maintenant invitées avec une soixantaine d’autres participants à rencontrer des témoins ayant vécu une expérience missionnaire en Amérique Latine ou aux Caraïbes, dans le cadre de la mission universelle.

Tout d’abord, «l’expérience missionnaire de latino-américains dans l’Aube», présentée par un film qui en retrace des aspects importants :

Escudo_Arquidiocesis_de_Medellin

– une rencontre d’amitié entre Mgr Ricardo Tobon, évêque de Medellin (Colombie) et Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes (France), désireux de créer des liens entre leurs diocèses ;

– l’église diocésaine de Troyes et l’église diocésaine de Medellin s’engagent

50-ans-d-Ad-Gentesà vivre en partenaires la mission de l’Eglise ;

 

 

– l’arrivée en France de séminaristes colombiens avec un programme missionnaire,
impliquant la formation : étude du français, de la théologie… avec une insertion
pastorale, et leur ordination au diaconat dans leur diocèse de mission ;
– le départ d’un prêtre français : un missionnaire du diocèse de Troyes à Medellin ;
– des séjours de laïcs de Troyes à Medellin…

Quelques mots forts caractérisent cette expérience : «Une aventure d’alliance…Oser appeler des jeunes missionnaires…Tout faire pour bien accueillir… Accueilli-Accueillant… Vivre l’Evangile, en être passionné et le partager à d’autres».

L’intervention du Père Bernardo Colmenares, prêtre colombien, en France depuis 12 ans, complète bien le film. Le P. Bernardo rappelle, en effet, les différents moments de l’expérience vécue depuis la rencontre des deux évêques jusqu’au colloque du 29 septembre-1er octobre 2014 à l’Institut Catholique de Paris: « Enjeux et défis de la rencontre des cultures missionnaires locales. Une relecture avec l’Eglise d’Amérique Latine ! »

Une seconde expérience, vécue en famille dans une favella, au Brésil (Salvador de Bahia) nous ouvre à la dimension missionnaire des laïcs. En lien avec l’organisme Fidesco (de l’Emmanuel), Sébastien, sa femme Mathilde, tous deux professeurs, acceptent de partir pour 2 ans avec leurs deux filles en bas âge.

Quitter une sécurité professionnelle pour répondre à un appel, le service des plus pauvres, c’est une démarche qui nécessite réflexion, formation (9 mois, assurée par Fidesco). Arrivé sur le lieu de la mission, Sébastien se pose la question : «Que restera-t-il de l’expérience ?». L’important : se laisser accueillir… Leurs enfants sont un lien avec les enfants de la favella, donc avec les familles. Leur engagement dans le soutien scolaire de la paroisse est le lieu de leur mission, avec le souci de prévoir que cette mission continue sans eux. C’est une Brésilienne qui a pris la responsabilité pédagogique du soutien scolaire : « la mission a pris la couleur locale ».
De retour en France, Sébastien et Mathilde ont retrouvé leur profession. Transformés par leur expérience de la favella brésilienne, ils continuent à vivre la mission de l’Eglise.

Nous avons apprécié cet espace de rencontre simple, fraternelle entre évêque, prêtres, religieux, religieuses, laïcs, ayant vécu une expérience missionnaire en Amérique Latine et
aux Caraïbes. Cette rencontre nous renvoie à « la mission universelle » dans notre propre pays, là où nous sommes envoyés aujourd’hui. En ateliers, nous avions à répondre à cette question : « C’est quoi la mission pour toi » ? Une question pour chacun, chacune… que nous vous invitons à faire vôtre aussi.

Marie-Noëlle, Madeleine, Annick

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 3 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This