Saint-Joseph à Kermaria 1er mai 2022

Après «2 années de jeûne» comme l’a dit Sœur Marie-Thérèse Quéré,  les pèlerins ont pu, sous un soleil radieux, fêter à nouveau Saint Joseph de Kermaria ce dimanche 1er mai.

C’est Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque de Limoges qui est venu présider cette journée.

 

 

 

La célébration Eucharistique

Nous sommes accueillis à la Chapelle en recevant le feuillet de la célébration et un signet représentant la Ste Famille (vitrail de la Chapelle). Au dos de ce signet une prière du Pape François (8 décembre 2020) «Avec un cœur de Père», prière qui nous accompagnera tout au long de cette journée.

Sœur Anne Thirion, notre Provinciale, dans son mot d’introduction,  évoque Saint Joseph comme : le silencieux, le pauvre, le couronné.

Dans son homélie, Mgr Bozo, après un clin d’œil au Père Noury sur la longueur des sermons, met l’accent sur 3 points :

  • Jésus, fils du charpentier ne correspond pas à l’idée que se font les Juifs sur un Dieu transcendant. Et pour nous ?
  • La figure de Joseph, travailleur artisan, a exercé sur Jésus une autorité paternelle et lui a appris la valeur du travail. «Le temporel est le terreau de l’Eternel» (Charles Péguy).
  • La Règle de Vie des Filles de Jésus de Kermaria trouve un appui permanent dans Saint Joseph, compagnon de route.

Avant d’entonner avec ferveur le chant «Ô Saint Patron de Kermaria», nous récitons la prière du Pape François.

.

A l’heure du repas

Les pèlerins qui le souhaitaient ont pu prendre leur repas, tiré du panier, dans la salle du Sacré Cœur. Et comme d’habitude, les Sœurs offrent, à la fin du pique-nique, café ou infusion…

Nous sommes donc prêts pour nous retrouver auprès de Saint Joseph.

 

Le chapelet et l’Office de l’après-midi

A 14 h 15, les pèlerins rejoignent la Chapelle pour le chapelet. Mais le beau temps permet aussi, grâce au haut-parleur, de le prier tout en profitant du cadre et calme des jardins de Kermaria.

Puis nous nous retrouvons devant la Sainte-Famille pour la procession accompagnée des Litanies et, bien sûr, du cantique à Saint Joseph.

A l’Office, le chant des psaumes en deux chœurs alternés nous fait entrer plus profondément dans la prière.

Lors de l’homélie, Mgr Bozo s’inspire de la phrase de Saint Paul aux Colossiens «Chantez à Dieu votre reconnaissance, par des chants inspirés par l’Esprit» :

  • Reconnaissance de Saint Joseph qui permet de faire monter nos prières vers Dieu…
  • Que sait-on du langage de Saint Joseph ? Le silence, l’écoute, l’obéissance, le travail manuel, et la simplicité…

Joseph en Hébreu signifie «Il fera grandir». Dieu, avec Joseph, valorise toutes ces vertus… à cultiver pour nous-mêmes !

L’adoration eucharistique, par l’exposition du Saint Sacrement, clôture cette belle journée, après le mot de remerciements de Sœur Marie-Thérèse Quéré et une dernière fois, la prière du Pape François «Avec un cœur de Père» et le cantique à Saint Joseph.

Chacun et chacune peut repartir le cœur rempli de la présence de Joseph !

Colette Le Chaix, laïque associée, Bretagne, France

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + vingt =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This