Une réflexion sur la sagesse et la connaissance

 

L’appel à une transformation vers une écologie intégrale exige de nous un travail intérieur et extérieur. Sr Denise Lirette, une Fille de Jésus du Canada, partage avec nous ses réflexions.

 

 

Tye the nephew of Denis in his father's arms

Tye, le neveu de Denise dans les bras de son père

 

En réfléchissant à la Journée de la Terre, j’ai été remplie de gratitude pour les différents moments que j’ai passés dans la nature pendant cette pandémie. J’ai rendu grâce aussi pour les nombreuses fois où un beau coucher de soleil, une promenade dans les bois ou une sortie en kayak ont apaisé mon âme et m’ont rempli de gratitude pour la beauté de la Terre.

 

 

affiche des Etats Unis pour la Journée de la TerreCette gratitude s’accompagne d’une réalité qui donne à réfléchir : même après 50 ans d’actions autour de la Journée de la Terre, nous sommes confrontés à une crise écologique sans précédent qui couverture du livre laudato Sipourrait anéantir la vie humaine sur Terre. Dans Laudato Si’, le pape François appelle chacun d’entre nous à une conversion écologique et il appelle toute l’Église à une transformation vers l’écologie intégrale, qui est un appel à faire un travail à l’intérieur de nous aussi bien qu’à l’extérieur.

 

 

 

“La création toute entière gémit,

elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.’’

Lettre aux Romains 8, 22

Sagesse ou connaissance

 

 

Je lis actuellement un livre dont le titre est, Julian of Norwich : Wisdom in a Time of Pandemic – and Beyond, (Julian of Norwich : La sagesse à l’heure de la pandémie – et au-delà) de Matthew Fox, dans lequel il cite le mystique soufi Rumi qui dit :

 

« Hier, j’étais intelligent, alors je voulais changer le monde.

Aujourd’hui, je suis sage, alors je me change moi-même ».

 

La connaissance est intelligente et le sait – elle aime se pavaner et cherche à changer les autres ; la sagesse n’a pas peur de regarder à l’intérieur de soi et de voir ce qui est à changer. Il s’ensuit que la sagesse est plus radicale que la seule connaissance. Elle ose demander : « En quoi ai-je besoin de changer ? »

 

 

 

affiche pour la journée de la Terre avec une main qui tient la planète terre

 

 

Cependant, les deux ne doivent pas s’exclure mutuellement. Il ne s’agit pas d’un choix entre la connaissance et la sagesse, mais d’un ensemble – le travail intérieur et extérieur vont de pair ».

 

Ce n’est qu’en faisant ce travail intérieur et extérieur que nous parviendrons à vivre en harmonie avec tout ce que Dieu a créé.

 

Sr Denise Lirette fj

Province Canada

 

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. Bravo pour ce texte très éclairant sur l’intelligence et la sagesse! Tu as bien le tour Denise de nous faire saisir l’essentiel et de nous inviter à réfléchir sur notre propre comportement. Merci! Ursule Beaulieu, Rimouski, Canada

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This