Mon séjour au Honduras

Quelle chance d’être invitée au Honduras par les Sœurs Messagères de l’Immaculée ! C’est à titre de nièce et filleule de Gemma Beaulieu (Marie-Anna-du-Sauveur, fj), que me vaut cet honneur de me joindre à elles pour célébrer le centenaire de la naissance de leur fondatrice.

Recevant l’assentiment du Conseil régional du Canada, c’est avec grande joie que je réponds à cette chaleureuse invitation.

Bref aperçu de mon séjour

Trois Filles de Jésus et Pascuala, Messagère, viennent m’accueillir à l’aéroport. Quelle joie de nous retrouver ! Après quelques heures de voiture, nous arrivons à Choluteca.

Dès le lendemain, je me retrouve chez les Messagères pour quelques jours. Il y a 38 Messagères qui œuvrent dans 14 communautés, dont une communauté de 3 sœurs au Guatemala.

Pascuala parle français ; elle m’accompagne le plus souvent possible. Quand elle n’est pas là, je me débrouille comme je peux en espagnol ; on a bien du plaisir avec mes expressions. Je suis touchée de visiter la chambre de ma tante Gemma où sont conservés son lit, sa chaise berçante, ses vêtements, des livres et beaucoup d’objets à son usage.

Messe de reconnaissance

Le 10 janvier, c’est la grande fête à la cathédrale. On commence par entendre le récit de la biographie de ma tante ; la messe suit. Musique, chants, fleurs, décorations, population rassemblée font de cet événement une fête grandiose.

Avant le discours de la supérieure générale des Messagères, je suis invitée à parler ; c’est impressionnant de me présenter devant une cathédrale pleine à craquer. Mgr Guy Charbonneau traduit mon allocution.

Repas festif

Nous nous rendons à la Casa San Jose (maison où ma tante a vécu) pour un repas festif suivi de musique, de chants, et même des jeux pour les plus jeunes. J’ai la chance de rencontrer quelques membres de la famille de Floriselva, fj. Mgr Charbonneau bénit une plaque commémorative qui est déjà installée à l’entrée de la maison.

En pèlerinage

Avec les Messagères, nous partons en pèlerinage au cimetière. Devant le mausolée de ma chère marraine, nous rappelons des événements de sa vie et des prières spontanées jaillissent de nos cœurs. Je suis touchée de la délicatesse des Messagères qui m’invitent à déposer des fleurs auprès de la pierre de Sœur Giovani (Jeanne-Mance Leclerc, fj) décédée au Honduras; elle repose dans le même jardin de la paix.

San Marcos, Danli et Tegucigalpa

Sœur Monique Guitton, fj me conduit à San Marcos où je suis très contente de visiter les lieux où ma tante Rita, fj (Sœur St-Eusèbe) a œuvré pendant plusieurs années. Quel accueil de la communauté Filles de Jésus ! Floriselva, Maura et Ismane sont très affairées à l’école Ste-Thérèse. Nous partageons le repas du soir avec les enseignant-e-s venu-e-s pour un après-midi de retraite animé par Monique.

Nous partons ensuite pour Danli où je passe quelques jours avec Monique et Leslie. Quelles belles rencontres! Nous allons à l’aéroport conduire Leslie qui part pour une mission au Chili.

Je retrouve Maura et Floriselva à Tegucigalpa ; elles me ramènent à Choluteca. Un petit séjour chez les Messagères qui, lors d’un repas d’aurevoir, me remercient chaleureusement de ma présence.

Des expériences riches

À la communauté FJ de Choluteca, Christina me fait visiter le foyer où elle travaille avec une équipe qui accueille des immigrants. Patrocinia me parle de sa mission d’infirmière à l’hôpital et Deisy me raconte son travail avec les femmes. Un repas gastronomique nous attend à San Lorenzo. Deisy m’emmène dans son village; je suis contente de connaître quelques membres de sa famille et nous nous rendons dans le village voisin pour assister à un mariage, une dernière expérience avant mon retour au pays dès le lendemain.

Cette visite au Honduras m’a permis des rencontres fraternelles et enrichissantes avec les Messagères et avec nos sœurs Filles de Jésus. Un aurevoir fraternel à l’aéroport me fait chaud au cœur.

Le cœur plein de reconnaissance, je rends grâces à Dieu pour toutes les faveurs et bénédictions dont il m’a comblées pendant ces quinze jours que je considère comme un pèlerinage, une expérience d’Église en sortie.

Ursule Beaulieu, fj,

Rimouski, Canada

4 Commentaires

  1. Merci Ursule pour ce beau témoignage riche de toutes ces rencontres fraternelles et de l’histoire des Messageres et des Filles de Jésus !
    Je devine ta joie et ton émotion!

    Réponse
  2. Gracias querida Ursele, por la visita y por el rico compartir.
    Me encantó poder leer la experiencia vivida aquí en Honduras.

    Réponse
  3. Que de souvenirs en regardant les photos de ton séjour en Honduras Ursule…..Merci de partager ton vécu à l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Sr Gemma, fondatrice de la congrégation des « MESSAGERES DE L’IMMACULE »

    Réponse
  4. Je suis heureuse pour toi Ursule que tu aies eu la chance de vivre cette belle expérience dans le sillage de ta marraine. Merci de ton beau partage,

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This