Maison d’Enfants depuis 1814

Maison d’Enfants depuis 1814

« Rien n’est terminé mais tout est enclenché »

 

Depuis 200 ans, ou presque, des jeunes foulent le sol de la Maison d’Enfants

« La Providence » à Montcuq dans le Lot,

œuvre héritée par les Filles de Jésus de la Province France Sud-Ouest.

Montcuq__03_15_cm_tr

Trois dates, trois siècles.

 

1814 – Fondation de la maison où va grandir

la Congrégation de la Miséricorde de Montcuq.

 

Clotilde de Lavolvène, fondatrice de la Congrégation, est « pétrie » par le souci des plus pauvres et se demande:

Montcuq__04_5_cm_h_tr « En présence de tant de misères et de tant de besoins, pourquoi ne pas créer de nouveaux foyers de régénération chrétienne, intellectuelle et morale ? Pourquoi ne pas en faire refleurir, sous une autre forme, sur notre sol français ?… »

C’est ainsi que la Maison d’Enfants de Montcuq a vu le jour.

 

1951 « Deux cours d’eau se réunissent. »

 

Après 137 années parcourues depuis la fondation, les sœurs de la Miséricorde de Montcuq, moins nombreuses, continuent leur route avec les Filles de Jésus de Vaylats. C’est la fusion. Ensemble, elles vont continuer à veiller de tout leur cœur, de toutes leurs forces sur ces jeunes, grands et petits.

Montcuq__10_12_cm_tr

2012« D’autres mains se tendent vers les enfants de Montcuq.»

« Le mardi 28 février 2012,

le jour de la fête de la fête du Bienheureux Père Daniel Brottier,

en la chapelle de l’école Sainte Marie et de la Maison d’Enfants « La Providence »,

au cours de l’Eucharistie présidée par Monseigneur Norbert Turini,

évêque de Cahors,

a été célébrée la dévolution de Tutelle sur l’école et la Maison d’ Enfants.

La Congrégation des Filles de Jésus a confié la Tutelle

exercée par elle jusqu’à présent

à la Congrégation du Saint-Esprit qui l’a acceptée

et l’exercera dans la mission qui lui est confiée sur Apprentis d’Auteuil. »

Montcuq__06_12_cm_tr

Les portraits des fondateurs, Mère de Lavolène et Jean Liausu sont là. Ceux de l’abbé Roussel et du Père Brottier sont venus les rejoindre. Au pied de chacun, la lumière, portée par des enfants et des adultes, vient sortir de la pénombre les 4 fondateurs. Oui, la route est longue, très longue… Il faut se relayer ! Les « Apprentis d’Auteuil » viennent prendre le relais !

Montcuq__05_10_cm_trQuel beau symbole aussi

quand les enfants des « Apprentis d’Auteuil »

offrent des tee-shirt aux enfants de Montcuq,

et en retour,

ces derniers leur offrent un arbre à planter, un olivier.

Ce n’est pas sans émotion que nous regardons les représentants des 2 Congrégations signant le document relatant le transfert de tutelle.Montcuq__07_10_cmp_tr

Quelle émotion aussi en voyant Mr Champreux, directeur de cette maison depuis de longues années, recevoir sa lettre de mission.

 

« La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,

la tempête a soufflé et s’est abattue sur cette maison ;

la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. »

Matthieu 7, 25

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − trois =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This