l’Ile Blanche en quelques flashes

Ile Blanche ou Ile Sacrée?

Venez découvrir ce beau lieu d’accueil et de ressourcement,

situé au nord de la Bretagne en France.

Le nom

Le lieu a toujours porté ce nom, lié à sa situation particulière sur la rive gauche de l’estuaire du Douron. Vue de la rive droite de la rivière, le lieu paraissait effectivement être une île d’accès difficile, avant la construction du pont en 1934.

Ile Blanche ou Ile Sacrée ? L’origine du lieu se perd dans la nuit des temps. Des tombes préhistoriques de l’âge de bronze, visibles dans la propriété, témoignent d’une présence humaine très ancienne. Le site a vraisemblablement été un lieu sacré de culte druidique. Or, pour les Druides, le terme sacré se disait ‘gwenn’ (blanc en breton), le blanc et le sacré étant confondu.

Les quatres étapes d’une longue histoire

Le manoir (1661 – 1900) : C’est à l’origine une construction modeste, qui doit son existence au port de Toul an Héry, situé en face de l’Ile Blanche. A l’époque, ce port avait une grande activité commerciale par navires à voile, vers l’Angleterre en particulier.

Avec la disparition de la marine à voile, le port perd son activité commerciale et divers propriétaires se succèdent à l’Ile Blanche. Parallèlement, la rivière du Douron est exploitée pour son sable. Son lit se creuse et ses rives s’ensablent pour prendre l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui.

Le château (1903 -1924) :  Ce n’est qu’au début du 20ème siècle que le manoir devient château, à l’initiative de Mme Norton, une femme riche qui veut une demeure fastueuse où elle puisse recevoir avec magnificence. Elle fait construire les deux ailes, les tourelles, le portique d’entrée, les bâtiments de ferme, la salle de danse devenue par la suite chapelle et actuellement salle de restaurant.

Cliquez pour visiter la propriété le matin sous le soleil d’été

Le Juvénat des Filles du Saint Esprit (1926 – 1970) : La Congrégation des Filles du Saint Esprit acquiert l’Ile Blanche en 1926, avec le projet d’y établir un ‘juvénat’, une école secondaire pour jeunes filles désireuses d’entrer la vie religieuse. C’est de cette époque que datent les bâtiments modernes, à l’arrière du château.

La maison d’accueil (1975 à nos jours) : En 1975, l’IIe Blanche devient ‘maison d’accueil’. La maison vit une reconversion – les salles de classe deviennent des salles de conférence, les dortoirs des chambres.

Rejoignez les capitulant(e)s faire le tour de la propriété

Le premier soir, on nous a offert un petit tour de la propriété – Merci à Sr Maria-Esperanza pour ces belles images!

Aujourd’hui, l’Ile Blanche est une équipe de salariés, une communauté religieuse et un aumônier qui continuent de promouvoir ensemble le dynamisme de l’accueil, pour faire de cette maison un lieu de ressourcement, de formation, de séjours et de rencontres.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This