Les jours saints et la grâce de la pandémie

 

Laissez-vous inspirer par le témoignage des Filles de Jésus de la Résidence Lokia à Trois-Rivières, au Québec. Découvrez comment elles ont réussi à vraiment entrer dans la Semaine Sainte malgré toutes les restrictions.

 

Vue de la résidence de l'extérieur A la Résidence, les rassemblements étant interdits, on ne peut pas se réunir dans la salle commune. Donc pas d’eucharistie pendant des mois…

 

Après plusieurs démarches, la Direction a permis au prêtre de célébrer chez nous à chaque dimanche du carême, le Jeudi saint et à Pâques. La T.V. communautaire nous permettait de nous unir au célébrant. Au moment de la communion, quelques intervenants parcouraient les étages et nous offraient le Corps du Christ. Quel cadeau!

 

Les célébrations priantes, habillées de symboles

 

Malgré les restrictions imposées par la pandémie, comment avons-nous vécu les Jours saints?

 

Inspirées par l’Esprit Saint, Sœur Thérèse Foley fj et Sœur Suzanne Julien osu nous ont fait vivre des célébrations priantes habillées de symboles inspirants. Exemple : au Jeudi Saint, une Sœur a déposé un tablier sur le livre de la Parole. Thérèse chantait : «Se lever chaque jour et servir par amour, comme LUI. »

 

Les petits gestes à la manière de Jésus

 

La pénitente en train de laver les pieds de Jésus

 

A Pâques, après la communion, le célébrant nous a invitées à VEILLER 10 minutes avec Jésus. C’était impressionnant de vivre ce moment d’adoration avec tous les gens de la Résidence. Nous étions au pied du Seigneur tous en même temps!

 

 

 

En remplacement du lavement des pieds, le prêtre nous a proposé un espace de silence afin de nommer comment aimer à la manière de Jésus. A la fin, il a exprimé quelques exemples :

 

le lavement des pieds par Jésus

  • Un téléphone pour donner du courage
  • Une visite à une personne seule
  • Un service à une personne proche
  • Un sourire pour ressusciter la joie…

 

 

Quelques témoignages

 

En général, les Sœurs ont découvert une nouvelle intériorité. Voici ce que certaines d’entres elles m’ont dit :

 

L'eau coule d'un tuyau

 

“J’ai apprécié de vivre les Jours Saints dans le plus grand dépouillement. Même les vêtements plus soignés ne comptaient plus… mais la vie intérieure jaillissait comme une source.”

Sœur Francine Pâquette

 

« Le dépouillement extérieur favorisait ma prière dans une grande intimité avec le Seigneur. »

Sœur Jeannine Frenette

 

« Pendant les Jours Saints, j’ai vécu une vraie résurrection. Mon âme a goûté les prières de l’Eglise avec les homélies du Pape François dont celle de la vigile pascale : Dieu n’est pas « un souvenir d’enfance », il est « dans la situation que tu vis ». Mon espérance prend sa source dans la certitude d’être aimée de ce Dieu qui m’a tout donné. »

Sœur Marcelle Dumais

 

Un accueil plein d’amour

 

« La pandémie a été pour moi un temps de ressourcement spirituel avec la liturgie et l’approfondissement de la Parole de Dieu. L’enfant prodigue de Rembrandt m’a particulièrement touchée. L’accueil plein d’amour, de miséricorde et de tendresse du Père pour son Fils. Cette année, les offices religieux m’ont rejointe en profondeur.

 

 

Ce Jésus que je veux imiter, il est sur la croix pour nous pardonner. Il meurt pour moi… je suis vivante… J’ai mieux compris la Le père met sa main sur l'éapule du fils prodiguetoute puissance de Dieu. Jésus donne toute sa vie. C’est la première fois que je goûte la Puissance qui se fait homme, pauvre avec les pauvres. Après avoir rendu grâce, il nous donne son Corps et son Sang pour que nous ayons la vie. Alleluia!»

Sœur Pauline Désaulniers

 

« Dans mon appartement, j’ai eu la chance de vivre une intériorité plus grande. J’ai approfondi le vécu de mon quotidien par la liturgie. J’étais en communion avec la planète tout entière. Je me voulais en prière avec les pauvres de toutes sortes. Mon espérance c’est la certitude que Jésus est là, avec nous et c’est la grâce de la pandémie. »

Sœur Angèle Désaulniers

 

Aimer comme lui

 

« Cette année, étant libérée de toute préparation, j’ai cherché à mieux comprendre l’immense amour que le Seigneur a pour moi, pour chacun et chacune de nous. Le remercier, implorer son secours dans mes moments de faiblesse pour vivre mieux de cet amour gratuit. J’ai vu, j’ai demandé pardon face aux souffrances endurées en reconnaissant que j’étais concernée.

 

Lui a tout souffert en silence… Il me demande d’aimer comme lui et de donner ma vie à son service. Je demande à l’Esprit de laisser entrer la lumière guérissante du Christ glorieux pour que la joie pascale éclate en moi et se répande sur tous ceux et celles qui passeront sur ma route. J’aime à me rappeler que Jésus est présent dans la situation que je vis. Christ est vraiment ressuscité. Alleluia! »

Sœur Marie-Jeanne Plouffe

 

Un groupe marche en pelerinage « J’ai vécu les Jours Saints en communion avec la foule, dans la rue. Je me sentais invitée à m’unir aux peuples chassés de leur milieu à cause de leur foi. Le Jeudi saint : « Faites ceci en mémoire de moi » me rappelle que j’étais déjà présente dans son cœur et que je lui suis reconnaissante pour sa présence constante dans ma vie. Cette réalité affermit ma foi tout au long de ma journée. A moi de trouver ma Galilée pour rencontrer le Ressuscité. Alleluia! »

Sœur Liliane Fournier

 

« La Semaine Sainte, je l’ai préparée tout au long du carême et vécue dans la paix intérieure. Chaque jour, j’ai cheminé avec le Christ jusqu’à la joie de la Résurrection. Ce temps de pandémie m’a aidée à approfondir ces temps de grâce. Alleluia! Un merci spécial à notre Sœur Thérèse Foley et à son équipe de nous avoir guidées vers notre « Galilée … lieu de la première rencontre et du premier amour », comme dit le Pape François. »

Soeur Lise Buisson

 

 

« Jésus, le Ressuscité, nous aime sans limites,

il vit et conduit l’histoire,

il marche toujours devant toi : alleluia! »

 

Sœur Angèle Lépine fj,

Correspondante équipe web

pour l’Entité de Trois-Rivières

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation