LE THUAUT Thérèse (Sr Anne Mie de la Trinité)

Thérèse le Thuaut   (Sœur Anne Marie de la Trinité)

07 mai 2019

 

Thérèse le Thuaut est née à Baud, le 05 février 1934, dans une famille de cultivateurs. Elle est l’aînée de la fratrie.

Elle prononce ses vœux dans la Congrégation des Filles de Jésus le 12 mai 1953 et prend le nom de Sr Anne Marie de la Trinité.

Thérèse consacre ses premières années de vie religieuse dans l’enseignement dans des écoles d’Ille et Vilaine et du Morbihan, et en assure aussi la direction à Plouhinec  Morbihan.

En 1978, c’est la Corrèze qui l’accueille. Elle y assure une présence particulière au monde rural. Elle sera, tour à tour, au chômage, femme de service, ouvrière d’usine, partageant avec ses collègues les dures conditions de travail.

A partir de 1989, elle assume plusieurs responsabilités dans la Congrégation : comme adjointe à la Provinciale, Vice provinciale à deux reprises, responsable de communauté de sœurs aînées à Plonéour.  Un dernier appel lui est adressé en 2017, « assurer une présence aux prêtres de la maison St Joachim à Ste Anne d’Auray »  Thérèse, toujours disponible, dit « Oui ».et marque, malgré son  court séjour, nos frères prêtres, par sa simplicité, sa gaieté et son attention à chaque  personne. Malheureusement, la maladie se manifeste Thérèse vit cette dernière étape avec courage, sérénité, toute abandonnée entre les mains du Père.

Thérèse, ta vie a été toute donnée au service des autres, du monde et de l’Eglise. Par ta bonté, ton accueil, ton humour, (tu aimais les histoires, les blagues, les mots pour rire) ta grande écoute, tu as su créer autour de toi, un climat de sérénité, de joie, et semer la confiance qui permettait à chacun d’être soi.

Dans les situations le plus complexes, grâce à ton grand discernement et ta vision positive, tu ouvrais un chemin pour une solution.

Dans ta responsabilité de Congrégation, tu as manifesté un réel talent d’animation, tu as été pour les sœurs, une oreille attentive, une confidente sûre, sachant prodiguer de sages conseils.

Pour renouveler tes forces, tu savais t’accorder des moments de solitude, de détente. Très proche de la nature, admirative de la création, tu aimais les longues marches, cueillant des fleurs pour en faire des bouquets à « ta manière. »

Ton amour pour le monde tel qu’il est, pour l’Eglise t’a amenée à t’engager à leur service dans différents mouvements : CMR, FEDEAR, Service Communautaire, Pastorale, Animation spirituelle.

Dans tous ces groupes, tu as été une animatrice talentueuse, facilitant les échanges comme en témoigne un des groupes.

« Thérèse, notre sœur, notre amie, nous nous souviendrons de toi.

Toujours disponible, tu savais écouter, créer des relations fraternelles.

Lors de nos rencontres, de nos relectures de vie, tu nous incitais à partager, dans la simplicité : nos découvertes, nos réflexions…. A mettre l’Evangile au creux de nos vies, à prier avec et pour nos frères en humanité.

Dans notre Eglise, dans notre monde bouleversé, ta vie de femme consacrée était un chemin de liberté, de créativité, de joie… porteuse et semeuse d’amour et d’espérance.

Pour le chemin parcouru ensemble… merci Thérèse. »

Et maintenant, Thérèse, nous te confions au Seigneur, en qui tu as mis toute ta confiance.                             

A-Dieu ! Thérèse.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
Share This