LE MOUËL Marie-Thérèse (Sœur Mia Josépha) 1924-2021

 

Marie Thérèse est née le 25 janvier 1924 à Malguénac dans le Morbihan. Elle est issue d’une famille de 8 enfants dont quatre garçons et quatre filles. Marie Thérèse a perdu son papa alors qu’elle n’avait que sept ans

Elle entre au juvénat en 1936 et fait profession religieuse le 4 août 1942 sous le nom de Sr Maria Josépha.

Elle était très proche de sa famille, neveux, nièces qui n’ont pas pu se joindre à nous ce matin en raison de distances et de problèmes de santé.

Après deux années en primaire, elle fait des études de comptabilité, et de secrétariat

Pendant 16 ans à Pontivy, elle enseigne en section commerciale. Des anciennes élèves ont gardé contact avec elle jusqu’au bout

A partir de 1964  elle devient économe générale de la Congrégation et en 1980, elle rend service près de la CAMAC et de la Mutuelle St Martin comme secrétaire.

Après quelques ennuis de santé, elle travaille à l’imprimerie à Kermaria.

Marie Thérèse était compétente, méticuleuse dans son travail. Elle tiendra ses comptes personnels jusqu’en mars 2021. Elle le faisait avec un grand cœur et s’y engageait à fond. Elle accueillait les personnes avec le sourire. On pouvait lui demander des  renseignements. Elle était très discrète.

Elle était douée de nombreuses qualités : délicatesse, générosité, aimant partager tout ce qu’elle recevait de sa famille. Elle savait se cultiver, elle étudiait l’hébreu, s’informait en écoutant la radio, s’ouvrait aux questions de société, enrichissant ainsi les conversations en communauté.

Ces dernières années, elle a su accueillir sa dépendance avec courage et sans se plaindre. Parfois la douleur aiguë lui faisait pousser des cris, mais jusqu’au bout, elle a gardé son sourire, sa bienveillance.

Marie Thérèse, malgré son silence, n’est pas passée inaperçue auprès du personnel qui l’a entourée avec beaucoup d’affection, surtout ces derniers temps.

Elle a été accompagnée par ses sœurs en communauté et veillée jusqu’à son dernier souffle par deux autres sœurs.

Marie- Thérèse, tu aimais et priais beaucoup Sainte Thérèse. Le Seigneur est venue te chercher le jour de la fête de Saint- Jean de la Croix. Comment ne pas y voir une délicatesse… du Très Haut ou du Très Bas devrions-nous dire en ce temps préparatoire à la Naissance du Sauveur.

Voici un de ses écrits d’une prière empruntée à St Jean Paul ll après qu’elle ait reçu le Sacrement des malades. C’était le 30 mars 2021.

« Si un jour, un état d’inconscience prolongé devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre soit une suite ininterrompue d’action de Grâce, et que mon dernier soupir soit un soupir d’amour »

Merci Marie Thérèse pour le beau témoignage que tu nous laisses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This