Julia DANIELLO (Sœur Mie Joséphine du Sacré-Cœur)

 Sœur  Julia DANIELLO

 13 octobre 2018

Nous sommes réunis cet après-midi, autour de Julia qui a fait le grand passage vers la Vie, jeudi 11 octobre, en fin de matinée.

Julia, est née à PLOUHINEC (Morbihan), le 11 avril 1928, dans une famille de 2 enfants. Son papa décède alors qu’elle n’a que 4 ans, sa maman va travailler à l’extérieur et c’est la grand-mère qui s’occupe de Julia et de son frère.

Elle rentre au noviciat à Kermaria, en 1945 et fait profession religieuse le 4 août 1946, sous le nom de Sœur Marie Joséphine du Sacré Cœur.

Sa 1ère obédience la conduira à Saint Gilles Hennebont, puis à St Barthélémy, en qualité d’infirmière soignante et sacristine. En 1967, à Pontivy, elle prépare et obtient son diplôme d’aide-soignante, elle est affectée au service des pensionnaires à la maison de retraite du Grand Parc, elle y restera jusqu’en 1980. Elle rejoint alors Kermaria, comme aide-soignante à la Sainte Famille, puis Quimperlé, à la maison de convalescence.

A St Barthélémy, elle est très proche des familles, s’occupe des enfants en l’absence des mamans hospitalisées. Pendant sa carrière professionnelle, Julia est assez sévère, mais elle aime beaucoup les malades et exige que le travail soit bien fait. Des employées se souviennent de leur début de carrière avec elle, de ses réflexions pertinentes, mais dans un but constructif. A sa retraite, en 1993, Julia arrive à Kermaria où elle continue d’assurer différents services.

Partout, où elle passe, Julia reste une femme forte de caractère, très droite, fidèle dans ses relations, toujours disponible pour rendre service. Elle a le goût du beau, toujours très ordonnée, très propre, portant attention aux autres sœurs, vérifiant si elles sont bien habillées. Elle se contente de peu et n’hésite pas à partager ; femme tournée vers les autres, mais dans la discrétion.

Julia, douée manuellement, a fait beaucoup de layette. Elle a participé, aussi à sa façon, à des missions humanitaires, en tricotant des couvertures, tant que ses forces le lui ont permis.

En Communauté, fidèle aux prières communautaires, c’est une personne gaie, avec beaucoup d’humour, qui aime chanter, et nous surprend en entonnant une chanson de circonstance lors de fêtes. Si parfois, elle a pu blesser une de ses sœurs, dans la journée, elle sait demander pardon.

Dans la solitude de sa chambre, Julia aime se retrouver et prie souvent le chapelet.

Sa santé devenant défaillante, Julia entre en 2015, en EHPAD, à la Sainte Famille. L’adaptation est un peu difficile et elle retourne souvent vers son ancienne chambre à Ste Angèle.

Julia, nous n’oublierons pas ton beau sourire que tu ne manquais pas de donner autour de toi.
En femme discrète, tu es partie vers la Maison du Père, sans faire de bruit, où tu as rejoint tous les tiens.

 

Au cours de cet Eucharistie, nous rendons grâce au Seigneur pour ta vie toute donnée.

Nous te disons merci et A Dieu.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This