Ils sont capables, ils peuvent et nous ne le pensions pas.

Estelle à DaoukroSoeur Estelle relate la fête de la fin de son stage de formation à L’Institut National de Formation Sociale (INFS)

Mon stage de fin de formation en INFS avait pour thème : la sensibilisation des parents sur la surdité, moyen de socialisation des enfants handicapés auditifs.

Je travaillais à Daoukro, centre- est de la Côte d’Ivoire à la Garderie Dorval Protection des Filles de Jésus. Mon attention s’est portée sur les quelques enfants présentant plus ou moins des difficultés de communication. Nous avons constaté qu’au niveau de la ville, beaucoup de parents ayant des enfants handicapés de tout genre et surtout auditifs, avaient du mal à accepter le handicap de leur enfant. Souvent celui-ci vivait plus ou moins reclus, caché, loin de toute scolarisation et de prise en charge même minime de la part de la société.

Une bonne dizaine de familles a pu être contactée à travers les réunions avec les parents et le travail avec les enfants qui, de jour en jour, s’épanouissaient. Les parents ont pu constater les progrès et comprendre que le handicap n’était pas la malédiction à laquelle souvent l’entourage et parfois le reste de la famille condamnaient ces enfants.

Handicap Daoukro

Nous avons terminé en beauté notre projet avec une belle fête où les parents se sont fortement impliqués, où ils ne se sont pas sentis laissés à eux-mêmes. A travers les prestations des enfants, les talents découverts, une porte s’est ouverte vers un AVENIR plus radieux , JOIE, ESPOIR ! Et des Handicapés physiques plus âgés invités étaient une preuve supplémentaire de ce que nous avions essayé de faire comprendre à tous !

Sœur Estelle (Communauté de Daoukro)

[flagallery gid=6 name=Gallery]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − deux =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This