Herveline LE GURUN (Sœur Albert Mie) 1944-2022

 

 

 Obsèques de Sœur Herveline

9 mars 2022

 

Nous voici réunis autour d’Herveline le Gurun qui vient de passer sur l’autre rive, bien trop rapidement, laissant dans la peine : famille, communauté, sœurs, amis.

Herveline est née à l’Ile d’Houat le 8 décembre 1944, 4ième d’une famille de 8 enfants. Son père était marin pêcheur. Elle a vécu dans une famille chrétienne, très unie. Nous assurons notre sympathie et notre prière à chaque membre de la famille et à tous ceux qui auraient tant voulu être avec nous aujourd’hui.

Herveline quitte sa petite école et son Ile tant aimée pour Kermaria à l’Ecole Apostolique. Après le postulat et le noviciat, elle fait profession en 1965, sous le nom de sœur Marie Saint Albert.  

Ses différentes obédiences la conduisent à : Rennes, puis à Pleugriffet et Réguiny.

En 1974, Herveline est heureuse de bénéficier d’une année de formation à Vimoutiers pour l’obtention du CAP Collectivités.

En 1975, Herveline arrive à Lignol comme cuisinière pour l‘école et la communauté. Mais en 1987, à la demande du maire, elle accepte la responsabilité de la cantine municipale pour les deux écoles publique et privée. Le premier jour, quelle n’est pas la surprise du directeur de l’école publique de voir les enfants courir vers Herveline qu’ils connaissaient déjà par la catéchèse. Satisfaction générale des parents et des enfants qui trouvent la cuisine « meilleure » qu’à la maison ! Ce qui fait dire à certaines mamans : « Il va falloir qu’on aille apprendre à faire la cuisine auprès de sœur Herveline !» Disons que, Herveline est «cuisinière dans l’âme».  Appréciée de tous, pendant 30 ans, elle assure ce travail, avec compétence.

En 2005, arrivée à Quimper, puis à Saint Evarzec, Herveline continue ses nombreux services surtout en cuisine. Elle adhère et participe au groupe « Services communautaires. » Tous les témoignages se rejoignent pour dire combien Herveline est une personne accueillante, dévouée, très relationnelle, proche de tous. En communauté, Herveline participe activement aux différentes tâches, à la prière, aux rencontres, aux fêtes, en secteur, en paroisse.  Ouverte sur la vie de la commune, de la paroisse et du monde, elle suit l’actualité par la radio, jusqu’au dernier jour.

Elle puise sa force dans la prière, sa vie de relation avec Dieu. Chaque jour, elle s’adresse à Marie par le chapelet, lui demandant sa protection et supplie St Joseph de venir au secours de tous ceux qui souffrent.

Toute sa vie, Herveline reste proche de sa famille. Des liens très forts l’unissent à ses sœurs, à ses frères, filleul ( e ), neveux et nièces, petits neveux et petites nièces. Elle prend part aux joies et aux peines des uns et des autres. Visites, courrier, téléphones maintiennent jusqu’au bout cette relation privilégiée.                                                                                                                                                                        

Herveline connait son lot de souffrance assumée courageusement et dans la sérénité. Ces dernières années, le personnel soignant reçu journellement avec le sourire fait partie de la famille. Ses amies   comptent beaucoup pour elle. Partout, Herveline est très entourée par ses sœurs en communauté à St Evarzec, puis à Quimper . Chacune a essayé de son mieux de lui apporter soulagement, réconfort et paix.

Herveline, nous te disons « au-revoir et merci » pour celle que tu as été avec nous. Nous garderons le souvenir de ta vie donnée, avec le sourire. Souviens-toi de nous.

 

Témoignages de la famille.  

 

Geneviève (sa sœur)
Il y a beaucoup de choses dont nous nous souviendrons d’Herveline, mais pour nous ses frères, sœurs, belles-sœurs et beaux-frères son sourire et son accueil vous mettaient directement à l’aise et en confiance, elle était le ciment de notre famille, au départ de Maman en mai 1990, tout naturellement elle a comblé ce vide par une oreille attentive et toujours disponible, tous nous sommes passée par des épreuves bien pénibles, et chaque fois elle trouvait les mots justes et réconfortants ,et en toute discrétion.

 Mélissa (sa nièce)
Que dire de Tante Herveline, pour nous ses neveux et nièces, filleule, filleul, petits neveux et petites nièces malgré la différence d’âge elle savait s’adapter à chacun, toujours au courant de l’actualité et ouverte à la discussion elle pouvait tenir une conversation avec eux et si certains aspects plus techniques lui échappaient elle savait avec sa gentillesse compenser ces manques et inverser la situation par son intérêt pour la vie des jeunes de maintenant.

 Geneviève 
Un fait marquant d’Herveline était sa grande mémoire, pas une date de naissance, de mariage ou de décès lui échappait et tout cela sans ordinateur, ce qui comblait chacun de recevoir un petit mot ou un appel prouvant par là , malgré la distance elle ne nous oubliait pas et elle gardait un œil bienveillant sur sa famille

 Mélissa 
Ton courage face à la maladie et malgré les douleurs, ton intérêt pour chacun de nous, nous servira de modèle et d’exemple, il était très difficile de savoir comment tu allais puisque tu nous répondais par : « et chez vous comment ça va »

 Geneviève 
Avant de te dire au revoir, au nom de toute la famille, un grand Merci à toutes tes consœurs (sans les nommer, pour ne pas en oublier, mais elles se reconnaitront) qui avec abnégation et amour l’on soignée, écoutée, épaulée et étaient là dans ses moments très éprouvants.

 Mélissa 
Merci aussi au personnel médical et hospitalier, médecins infirmières et ambulanciers.

 Geneviève 
Tu es partie retrouver tous ceux que tu aimais, quand tu les verras passe-leur le bonjour d’en bas, dis leur qu’on les aime, que nous ne les oublions pas et toi aussi tu resteras dans nos cœurs à jamais.

 Geneviève et Mélissa :
Toute la famille te dit « Au Revoir » et te remercions.

 

Témoignages d’ami(e)s

Herveline, tu viens de nous quitter, et malgré notre peine, nous sommes soulagés pour toi
Tu t’es tellement battue contre la maladie, toi si douce, si aimante !
Alors nous pouvons dire MERCI au SEIGNEUR de t’ouvrir les portes des Cieux .
A la communauté, ton sourire délicat nous accueillait chacun , un petit mot bienveillant, jamais de plaintes, à l’écoute de chacun.
Un dernier beau souvenir, il y en a tant…Lors de notre dernier repas avant votre départ de St Evarzec, même très fatiguée, tu nous as préparé une excellente entrée pour nous faire plaisir. Ton bonheur c’était le bonheur des autres
Mon Dieu, comme tu respirais la bonté, l’Amour!
Nous t’embrassons affectueusement, Herveline, maintenant commence ta belle vie auprès de Jésus, notre Sauveur et auprès de Marie et de Saint Joseph.    

  Chantal

Nous garderons le souvenir d’une femme souriante, discrète, se souciant des autres avant de se soucier d’elle-même. Toujours attentive à chacun par une parole, une attention.

Toutes nos condoléances à la Congrégation et que Dieu accueille Herveline comme elle le
mérite.   

Dominique 

    

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This