Germaine LE GLOAHEC (soeur Marie Philomène)

Sœur Germaine Le Gloahec

le 23 décembre 2019

 

Germaine est née le 15 avril 1925 à Riantec, au bord de la petite mer de Gâvres, de parents cultivateurs.

Germaine a eu une sœur, Marie, dont elle a été très proche.

Elle s’engage dans la congrégation des Filles de Jésus en 1943.

Sa formation l’oriente vers l’enseignement ménager et la couture qu’elle exerce ensuite dans différents lieux du Morbihan et du Finistère et enfin à Notre Dame de La Paix, à Lorient où elle a passé 15 ans.

En 1979, elle est nommée responsable du foyer d’étudiantes à Angers. En 1982, maîtresse d’internat à Kerustum, et en 1985, à la communauté de Vanves avec une insertion à Manrèse, centre spirituel Jésuite. Elle a gardé de cette dernière mission un souvenir qu’elle aime encore partager.

Elle prend sa retraite professionnelle à Quéven. Elle est nommée ensuite responsable d’une communauté de la Sainte-Famille. Après ce service, elle reviendra à nouveau à Lorient, puis à Port-Louis.

En 2013, elle rejoint la Communauté Pierre Noury et en 2017, la Sainte-Famille.

Très heureuse d’être Fille de Jésus, elle manifestait un grand attachement à Kermaria où elle se rendait dès que l’occasion se présentait. Elle aimait rencontrer les sœurs, et se proposait aussi pour rendre des services pendant l’été.

Où qu’elle soit, elle aimait accueillir. Accueillir les personnes, pour elle, c’était accueillir Jésus.

Aussi, s’est-elle beaucoup engagée en paroisse pour l’accueil. C’était pour elle, une façon de connaître et de créer des liens. Elle permettait ainsi à la communauté de participer à la vie de la paroisse.

En communauté, Germaine était très aimable, chaleureuse, toujours prête à rendre service ; quelles que soient les tâches à accomplir. Elle savait aussi partager ses compétences en cuisine et en couture, en particulier, ce dont les sœurs étaient très reconnaissantes.

Tout en étant calme, discrète elle savait être présente dans la vie des personnes autour d’elle.

Elle aimait prier en communauté, chanter ensemble les différentes heures du Temps Présent. Elle aimait aussi prier en solitude.

Très proche de sa famille, elle a été très heureuse, étant à Lorient, de participer à des événements familiaux et surtout d’avoir accompagné sa sœur dans ses dernières années de vie. « Un don que le Seigneur m’a donné, disait-elle, je lui rends grâce pour son amour qui me guide et me réconforte. »

Avançant en âge, obligée de changer de rythme et de mode de vie, elle a dû accepter de lâcher prise, particulièrement pour la conduite de la voiture. Elle l’a fait dans un esprit d’ouverture et de remise d’elle-même à Dieu et aux autres.

Un jour à la Sainte Famille, elle demande la parole, et posant ses yeux sur chacune, elle dit : « Je parlerai de vous à Jésus ». Son message nous est allé au cœur, et son sourire aussi.

Merci Germaine, de nous avoir éclairées dans ta manière à toi de suivre le Christ.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This