Francine GARNIER (Sœur Mie Ange Dominique)

 

Francine GARNIER (1934-2020)

 

 

 

Francine, tu nous rassembles cette après-midi alors que tu viens de vivre ta Pâque vers le Seigneur. Que notre amitié, notre prière soutiennent tous ceux que ton départ attriste profondément : ton frère André, qui ne peut être là avec nous, ta sœur Marie-Claire et Alain si fidèles à te visiter… et toute la famille.

Francine est née le 15 janvier 1934 à Clohars-Carnoët à proximité de la mer et de la belle forêt de Toulfoën. La famille compte six enfants : 2 garçons et 4 filles.

Francine entre à Kermaria en 1952, prononce ses premiers vœux en 1955 et porte le nom de « Sœur Marie Ange Dominique ».

Après sa Profession Religieuse, Francine commence sa longue carrière dans le soin des malades. Elle fait ses études d’infirmière à l’hôpital de Quimper. Après l’obtention de son diplôme, elle exerce sa profession à domicile dans les communes de Guilliers, de Lochrist, de Baden, de Guignen et à Rennes dans le centre de soins, rue de Chateaudun.

En 1966, Francine a son permis de conduire : désormais elle sillonne la campagne en voiture ; le trajet est plus rapide ! Notre sœur peut donner plus de temps aux personnes visitées !

Son métier d’infirmière lui plait bien ! Cependant, en 1982, Francine répond à une demande de la congrégation : elle part une année à Bruxelles étudier les maladies tropicales. Elle prépare son départ pour l’Afrique. En 1983, Francine arrive au Cameroun, elle exerce son métier à MBEZOA pendant sept ans. Elle ne ménage pas sa peine, prodigue les soins avec beaucoup d’humanité, de gentillesse.

En 1990, Francine rentre en France, fait un recyclage doctrinal à Paris puis reprend son métier d’infirmière. Après quelques années à Colpo, Francine accepte la responsabilité de la maison de Sœurs ainées à GUERN puis à la Sainte Famille (un groupe de sœurs…).

En 2007, Francine arrête ses activités professionnelles ; elle bénéficie d’une année sabbatique, année de transition à CARNAC.

En 2008, Francine rejoint la communauté de PLONEOUR-LANVERN – jouit d’un bon temps de Retraite ! Participe à la vie de communauté. Réunions – Temps de prière – Partage des tâches communes. Rencontres festives ; et toujours le souci d’aider les autres. Francine passe sept agréables années dans le Finistère.

Mais les ennuis de santé avec la mémoire qui ne répond pas toujours nécessitent son entrée à la communauté et à l’EHPAD de Sainte Marie du Bouëtiez en 2015. Partout où elle a passé, Francine laisse le souvenir d’une gentille Sœur. Très attentive aux autres, très présente à ceux qui la visitent « craignant qu’il manque quelque chose » : Par exemple, une part de gâteau lors d’un café à la cafétéria. Pendant ses promenades, elle crée des liens avec les personnes rencontrées ; elle s’intéresse aux visiteurs qui l’acceptent naturellement. Une ancienne compagne de communauté dit de notre sœur « Francine a un fond gentil » !

Francine, tu nous laisses le souvenir d’une compagne agréable. Acceptant chaque jour les handicaps qui progressent, qui te rendent de plus en plus dépendante.

Merci pour tout ce que nous avons partagé ensemble.

Réunis auprès de toi, nous rendons grâce pour ta vie donnée.

Repose en paix Francine!

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
Un commentaire sur “Francine GARNIER (Sœur Mie Ange Dominique)
  1. Valerie Cariou dit :

    MERCI Francine, pour tout ce que tu m’as apporté, à Plonéour.
    Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This