Florentine MOUNIER ( Sœur Marie Ferrier ) 1921-2014

 

Florentine est décédée à la Sainte Famille de Kermaria le 31 juillet 2014 à l’âge de 93 ans dont 75 années de vie religieuse.

MOT D’ACCUEIL

En toute vie le silence dit Dieu.

MOUNIER Fl.C’est ce Dieu qui nous rassemble aujourd’hui pour célébrer et rendre grâce pour la vie toute donnée de Florentine ( sœur Marie Ferrier ) partie rejoindre son Créateur jeudi 31 juillet dans la soirée.

Née à PLEUGRIFFET le 1er février 1921, elle eut le bonheur de découvrir une foi profonde chez ses parents. Et très tôt, fort de ses propres convictions, soutenue par son entourage, elle répondit à l’appel de Dieu pour rejoindre Kermaria en 1937. Elle y fit profession en février 1939, en début d’année où on vivait encore en paix.

Sa première communauté fut Lizio. Elle y fut monitrice, d’abord chez les garçons, puis chez les filles. Des années de guerre, de souffrance où elle se dévoua pour aider enfants et familles. Mais en 1952, les difficultés respiratoires dont elle souffrit toute sa vie, l’obligent à vivre une année de soins à la Sainte Famille. La santé retrouvée, elle fut nommée à Sixt sur Aff où elle fit un long séjour : 17 ans, toujours comme monitrice. Puis pendant 3 ans à Réguiny. Un deuxième stage de 5 ans à la Sainte Famille lui permit de retrouver des forces et une vie active dans des services internes et cuisine à Silfiac, Bréhan et Pacé. En 1990 elle fut heureuse de revenir à Réguiny, Radenac et d’y retrouver des relations fraternelles. Quand cette communauté ferma en 1999, elle accepta de servir nos prêtres âgés à Notre Dame du Vincin, à Arradon. Très vite elle dut assumer fatigue et maladie et rejoindre Kermaria en 2000.

Toutes les sœurs qui ont vécu avec Florentine reconnaissent combien elle était agréable, enthousiaste dans tout ce qu’elle entreprenait, toujours reconnaissante pour les gestes de bonté à son égard, disponible pour rendre service chaque fois qu’elle le pouvait, rarement critique dans ses propos, tout son regard était axé sur le Christ dans les autres. C’était une personne de relation, chaleureuse avec sa famille, ses amis, ses sœurs, toutes les personnes qu’elle rencontrait et aidait selon ses moyens. Elles lui sont restées reconnaissantes et l’ont beaucoup aidée ses dernières années.

Florentine, tu avais peut-être un tempérament plus heureux que d’autres, mais nous savons aussi que tu te laissais guider par Celui en qui tu croyais fermement, par ta confiance en Lui dans chaque épreuve, dans ta vie et dans celle des autres, ta fidélité à le prier, à rendre grâce pour les bonnes nouvelles et les joies de chacun. Tu savais être à l’écoute de ce monde immense que nous avons en nous et tu savais que nous avons tout en nous pour adorer. Alors, sur ton lit de malade, tu étais le cri du monde que tu aimais, le cri de tous ces peuples auxquels tu t’intéressais en écoutant la lecture des journaux. Tout était pour toi, vie, bonheur de louer un Dieu qui t’aimait.

Merci, Florentine, d’avoir été pour tous ceux qui t’ont connue et entourée, l’incarnation de notre orientation d’année : Choisir la Vie.

Dans un monde que Dieu aime,
Accueillir l’Esprit pour humaniser et
Transfigurer la Création.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + huit =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This