Feu de la charité

Isabelle Siwa, Fille de Jésus au Cameroun, raconte l’expérience du feu de la charité allumé à Togogoua, un tout petit village dans l’ouest du Cameroun par la construction de quelques salles de classes pour les élèves de l’école primaire.

 

Togogoua est un des villages de Pékwa où la population est très pauvre et laissée à elle-même. Ce dernier a retenu l’attention des Filles de Jésus de la Province Afrique, qui ont bien voulu manifester leur attention aux pauvres élèves de l’école de ce village.  

 

 

Cette école est construite sur le site de l’un des postes de la paroisse St Kisito de Pékwa à Baham, Arrondissement des Hauts Plateaux de l’Ouest.

 

L’attention portée aux besoins du milieu

 

A cause de l’état de pauvreté qui sévit dans la zone de Pékwa en général, c’est très difficile pour les parents d’assumer la charge salariale des enseignants. Alors ne pouvant non plus fermer l’école pour éviter de faire parcourir de longues distances aux enfants ; la paroisse décide de gérer l’école en recrutant des vacataires volontaires pour assurer l’enseignement aux enfants. Ceci en vertu d’une petite indemnité en retour. 

 

 

 

En fait, la plupart des enfants sont des fils et surtout des petits fils des chrétiens de ce poste paroissial où la quête va de 6 00 (0,91 €) à 2500 fcfa (3,81 €) par dimanche, sans oublier les non chrétiens qui ont beaucoup d’estime pour l’enseignement catholique.

Beaucoup des familles qui fuient la guerre dans le Nord-ouest viennent se réfugier à Pékwa qui est la ville frontalière. Ce qui explique l’augmentation des enfants vulnérables dans cette école.

 

 Inauguration et Accueil des sœurs

 

 Nous voulons particulièrement vous partager une expérience vécue dans cette localité. Ce n’est pas un conte mais une réalité vécue par Chrescence, Provinciale et moi-même, Isabelle. Nous nous sommes déplacées sur l’invitation du Père Honoré, Curé de la paroisse ; il est l’un des porteurs de ce projet magnifique et glorieux pour cette population en détresse depuis plus de 40 ans.

 

 

Ce jour d’inauguration, personne ne l’oubliera. Tous : enfants, jeunes, parents, autorisés accouraient de tous les côtés pour venir à la célébration de ces merveilleux bijoux dans leur vie. Les cantiques de joie accompagnés des danses traditionnelles, des discours émouvants et pleins d’amour à l’endroit des Filles de Jésus montaient vers le Seigneur.

 

La joie de la rencontre

 

Chrescence et moi étions tout simplement émerveillées comme les rois mages devant l’enfant Jésus, pauvre, couché dans la crèche, mais qui est Dieu. Nous croyons aussi que ce peuple longtemps abandonné a des richesses, des surprises cachées pour l’humanité. Dans ces vases d’argile qui sont les enfants, se cachent de grands trésors.  Les filles de Jésus sont des femmes qui aident à faire révéler ces trésors enfouis en terre.  Elles aident les faibles à se relever, à vivre dignement. Elles honorent l’humanité sainte du fils de Dieu dans ces créatures. Nous étions fières d’être Filles de Jésus, motivées et encouragées de partager avec ceux qui sont dans le besoin réel. 

 

 

Nous sommes sans cesse appelées à être davantage proches des gens dans nos différentes missions afin de goûter à la joie de la rencontre.

 

Aller vers les périphéries

 

L’expérience de cette descente nous a demandé un grand sacrifice à cause de la distance, de nos occupations multiples, mais rien à regretter si non, c’est une expérience à renouveler.

Plusieurs discours étaient l’objet de remerciement de toute la Congrégation des filles de Jésus, instituant Chrescence comme MAFUO : c’est à dire la Reine, une manifestation de leur amour et honneur pour notre famille religieuse au grand cœur.

 

Isabelle Siwa, fj, Ngaoundéré Cameroun

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + sept =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This