Epiphanie de la joie : Noël chez les Filles de Jésus en Afrique

Sœurs Pauline Nkoy et Amandine Niamké, Filles de Jésus en mission en Côte d’Ivoire et au Cameroun, nous partagent la joie et la belle ambiance de Noël vécu avec les jeunes filles collégiennes et les enfants.

Sr Pauline nous parle d’abord:

Un Foyer ouvert et accueillant

En effet, depuis quelques années, la communauté des Filles de Jésus à Daoukro en Côte d’Ivoire a ouvert un foyer pour les filles venant des villages environnants de Daoukro, en situation de vulnérabilité : manque de familles d’accueil pouvant les héberger pour leur formation scolaire dans les différents collèges et lycées de la ville, les cas d’agressions et de viols. Les unes sont orphelines,  les autres d’origines modestes et victimes de certaines pratiques culturelles. Pour remédier à ces maux, la communauté a pu mettre à leur disposition un logement pour leur offrir un cadre adéquat pour leurs études.

Dans le but de permettre à tous les enfants et jeunes de goûter à la joie de Noël, fête des enfants, fête de l’amour de Dieu pour l’humanité, le foyer a organisé le 20 décembre 2022, une petite fête « en famille » pour partager ensemble la joie de Noël, car beaucoup parmi elles n’auront pas cette opportunité dans leur famille. 

Les préparatifs de la fête

Ils ont commencé une semaine avant par le tirage au sort d’une « amie secrète » ; qui sera dévoilée que le jour de la fête. Toutefois, chacune était invitée à garder silence tout en priant pour son amie, en étant attentive à travers des gestes et des paroles bienveillants. Tout le monde était bien impliqué, chacune à sa manière à la préparation de la fête : la décoration, la cuisine, l’animation de la soirée.

Le menu de la soirée 

Notre soirée avait au menu :   la mise en scène de la nativité de Jésus, partant du regard aimant de la Sainte Trinité sur le monde divisé et déchiré par de multiples maux et fléaux jusqu’au don total de Jésus par son incarnation, grâce au grand « Oui » porteur de vie et d’espérance de la Vierge Marie, notre Mère.

A la suite de la scène a suivi le concours de danse par niveau de classe, allant de la 6ème  à la terminale ; le défilé des miss en deux modes. Mode moderne regroupant les filles de la 6e et de la 5e avec pour thème à défendre : « l’importance de l’école ». Notre gagnante en beauté, en démarche charmante et séduisante et en expression précise et concise est bel et bien la demoiselle Rachelle Edoukou en classe de 5e au lycée moderne Henri Konan Bedié.

Le second mode culturel de défilé regroupait les filles ayant les formes de vraies femmes africaines appelées en langage ivoirien « Miss Awoulaba ». Les Awoulabiennes   avaient pour thème à soutenir : « Comment lutter contre les grossesses précoces ». La gagnante en expression et surtout en forme naturelle et originale africaine est Mlle Sephora Dodo en classe de second au collège privé catholique de Saints Pierre et Paul de Daoukro.

Enfin, vient dans le menu, d’après les expressions des filles ; le moment tant attendu, tant imaginé, tant désiré : le temps de dévoilement des amies secrètes, remise des cadeaux, échange des vœux, puis le grand repas de fête.  

Epiphanie de la Joie            

La joie était au sommet sur les visages des filles, car chacune avait eu un petit cadeau de Noël. Cela nous a réjouis puisque beaucoup parmi ces filles n’auront pas l’opportunité de bien fêter dans leur famille par manque de moyen financier de leurs parents. Pour clore notre soirée festive, les plus grandes du groupe, au nom de toutes les 36 filles, ont adressé un petit mot de remerciement à la communauté, pour cette marque d’amour et d’humanité en leur égard.

 Ce petit mot de gratitude de la part des filles, m’a permis de ressaisir et de redécouvrir la richesse de notre Charisme multicolore et multi-service , adapté à toute situation et en toute circonstance rencontrée dans la mission.  Car “Honorer l’Humanité Sainte du Fils de Dieu” (Règle de Vie no 3), c’est aussi redonner la joie et le sourire aux plus démunis.

C’est Noël chaque fois qu’on essuie une larme dans les yeux d’un enfant.

La parole à Sr Amandine

C’est dans la même mouvance de redonner le sourire et semer la joie dans les cœurs des plus petits, que je vous partage la joie vécue à l’occasion de la fête de Noël vécue avec les enfants des ouvriers au Foyer d étudiants de Soa, au Cameroun.

Le vendredi 23 décembre 2022, la communauté de Soa a invité tout d’abord les femmes et les enfants des ouvriers pour passer un moment de joie ensemble, mais hélas ! Ce sont presque tous les enfants du quartier proche de la communauté et de ses environs qui sont arrivés à la fête. Nous avons commencé notre soirée avec des jeux, des concours de danses et des défilés. Les gagnants ont été récompensés. Après ces moments de joie et de bonheur partagés, vient maintenant le moment de la distribution des cadeaux. Vue le nombre imprévu d’invités, le sac de cadeaux de papa Noël s’est vidé, car il y avait beaucoup d’enfants qui continuaient à venir.

Toutefois, l’objectif visé était atteint, car nous avons semé la joie dans les cœurs des enfants, et ils sont retournés chez eux très heureux, contents de se sentir aimés, honorés. C’est une manière pour nous de garder toujours allumé ce feu de charité que Jésus est venu allumer sur la terre. 

4 Commentaires

  1. MERCI à vous, mes soeurs ,pour ce partage de la fête de NoËL que vous avez organisée dans votre mission en Côte d’Ivoire. Les photos nous montrent le bonheur dans les yeux de ces enfants et de ces jeunes…Que le Seigneur vous bénisse et je vous assure de ma prière et de ma fraternelle amitié….Soeur Maryvonne de Bretagne…

    Réponse
  2. Bravo mes soeurs! comme je me réjouis de tout ce bien qui se fait!

    mais que d’enfants, que de jeunes n’ont pas la chance de vous

    rencontrer! Prions pour les vocations actuelles et à venir!

    Réponse
  3. Bravo mes Soeurs, je m’imagine être avec vous et partager la joie de

    ces jeunes et de ces enfants! Continuez contre vents et marées!

    Réponse
    • Bravo aux communautés de Daoukro et Soa!
      Et merci d’avoir partagé

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 19 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This