Congrès international des catéchistes à Rome

03 journées mondiales des catéchistes 2

A l’occasion de l’année de la foi, le Pape François a invité les catéchistes du monde entier à se réunir, prier et partager ensemble du 26 au 29 septembre 2013. Trois Filles de Jésus de France ont eu la chance d’y participer. Chacune nous partage son expérience.

Sœur Yvonne Chatel engagée dans la catéchèse à Issy-les-Moulineaux,02  congrès des catéchistes groupe d'Issy les Moulinaux

01 congrès des catéchistes  Yvonne Chatel

« Avec les 1000 pèlerins français dont 120 catéchistes du diocèse de Nanterre,

nous avons repris le chemin des saints Pierre et Paul à travers les églises de Rome.

Les visites guidées dans les grandes basiliques étaient de belles catéchèses, suivies de la messe ou d’un temps de célébration.

A l’église St Louis des Français, j’ai beaucoup aimé la lecture du tableau « La vocation de Matthieu » peint par Le Caravage.

09 congrès des catéchistes vocation de Matthieu le Caravage

A l’église Santa Maria Minerva, Mgr Ricard nous a invités à être des « catéchistes missionnaires », c’est à dire:

– Avoir un cœur touché par le Christ03  congrès des catéchistes église Santa Maria Minerva

– Se nourrir de la Parole de Dieu et la servir

– Participer à l’édification de la communauté chrétienne

– Savoir rendre compte de l’espérance qui nous habite

– Initier, accompagner et témoigner de l’expérience chrétienne

– Aimer ce monde auquel nous sommes envoyés

– Avec le Christ, vivre le mystère pascal.

A la basilique St Pierre, sur la tombe de l’apôtre, nous avons proclamé ensemble le « credo ».

04  congrès des catéchistes tombeau de PierreCette foi que nous proclamons si souvent ne vient pas de nous. Nous l’avons reçue. Elle nous vient des apôtres, de Pierre, de Paul, ces hommes qui étaient loin d’être parfaits.

Mais Dieu les a choisis pour annoncer Sa Parole. Ils ont été bouleversés par la rencontre du Christ. Toute leur vie a été vouée à l’annonce de cette Bonne Nouvelle. Pierre après avoir renié son Maitre « confirme ses frères dans la foi ».

Paul dit qu’il a transmis ce qu’il a lui-même reçu.

A notre tour d’être missionnaires, de témoigner de Celui qui nous fait vivre, pour transmettre ce que nous avons reçu et que nous proclamons.

La messe de clôture, place Saint Pierre, en présence du Pape, a rassemblé les catéchistes et les chrétiens du monde entier : « Le catéchiste est un chrétien qui porte en lui la mémoire de Dieu, dans toute sa vie et qui sait l’éveiller dans le cœur des autres » a dit le pape François en nous invitant à être des « sentinelles » de cette mémoire de Dieu. Ainsi de génération en génération, cette mémoire se transmet pour réchauffer l e cœur des hommes. »

Sr Yvonne Chatel

Agnès Chatard , diocèse de Vannes

CHATARD Agnès« J’ai eu la joie de participer au titre du Service « Pastorale et Evangélisation des Jeunes » du Morbihan au Congrès International des Catéchistes à Rome.

Nous étions 1600 participants de 51 nationalités réunis à la salle Paul VI. A l’ouverture du Congrès, Mgr Fisichella, Président du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, a salué fraternellement toute l’assemblée et en particulier trois Syriens venus pour le Congrès. Il leur a redit combien, tous, nous pensions à leur pays, aux souffrances de leur peuple.

Les applaudissements ont duré plus de 5mn de la part de tous pour manifester ce soutien à leur pays. L’émotion était palpable dans la salle. Ce fut un moment très fort.

Après se sont succédés des conférences, des temps de prière dont la célébration de la messe dans la Basilique St Pierre.

12 Congrès des catéchistes Basilique Saint Pierre

Le moment le plus attendu de tous a été la rencontre avec le Pape François qui a pris une demi-heure pour saluer les congressistes.

Ce qui m’a frappée :

son sourire et son regard quand il salue les personnes. Il est heureux d’être parmi les gens, simplement.

Sa catéchèse et son style direct.

Il nous tutoyait si bien que chacun se sentait très concerné par ce qu’il entendait.

Il a commencé par remercier tous ceux qui travaillent dans le service de la catéchèse, de l’évangélisation…

puis il a invité chacun à retourner à la source : le CHRIST et à le contempler.

« “Etre” catéchiste demande de l’amour, un amour toujours plus for08 congrès des catéchistes le Pape Françoist pour le Christ, un amour pour son peuple saint. Et cet amour ne s’achète pas dans les commerces, il ne s’achète pas non plus ici à Rome. Cet amour vient du Christ ! C’est un cadeau du Christ ! Et s’il vient du Christ, il part du Christ et nous devons repartir du Christ, de cet amour que Lui nous donne. »

« Pour un disciple, la première chose est de rester avec le Maître, l’écouter, apprendre de Lui. C’est un cheminement qui dure toute la vie ! C’est rester en présence du Seigneur, se laisser regarder par Lui. Je vous demande : Te laisses-tu regarder par le Seigneur ? Et cela est beaucoup plus important que le titre de catéchiste : cela fait partie de l’être catéchiste… Si dans notre cœur il n’y a pas la chaleur de Dieu, de son amour, de sa tendresse, comment pouvons-nous, nous, pauvres pécheurs, réchauffer le cœur des autres ? Pensez à cela ! »

Il y aurait bien d’autres paroles du Pape François à partager tellement ce fut un moment de joie intense, un « booster » pour notre foi et un encouragement à continuer d’essayer de vivre l’Evangile à la suite du Christ en Eglise et en particulier auprès des jeunes et des animateurs au sein du diocèse de Vannes.

Sr Agnès Chatard

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 3 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This