Cécile EVO, (Sœur Angélique Maria)

Mot d’accueil de Sr Cécile EVO (8 novembre 2018)

En évidence, sur le bureau de la chambre de Cécile, est posé un petit carnet encore neuf, sauf la première page, écrite de sa main avec ces phrases : « la vieillesse est un passage vers l’autre rive, à la rencontre de Jésus… Mourir, c’est tendre les bras et les mains pour sauter dans les bras de Dieu ». Elle a fait le grand Passage maintenant, et est allée rejoindre l’Assemblée des Saints, que nous fêtons en ce mois de Novembre.

Est-ce que Cécile pressentait sa fin ? Elle avait conscience en tous cas d’être 

très fatiguée.

Cécile était née le 24 novembre 1924 à GRAND CHAMP, dans une famille d’agriculteurs, comme la plupart d’entre nous. Sa famille, tout particulièrement sa belle-sœur et aussi ses neveux et nièces, sans oublier les plus petits neveux et nièces, à qui nous disons notre communion dans la peine, comptaient beaucoup pour elle. Elle les aimait tous, petits et grands. Par de multiples délicatesses, elle cherchait à leur faire plaisir, à l’occasion de rencontres familiales, en particulier, qui la rendaient toujours très heureuse.

Après sa profession en 1944, Cécile débute comme enseignante jusqu’en 1970, dans le primaire, à ST THURIAU, puis PLOEMEL, QUISTINIC et PLUMELIAU. Elle sera toujours très à l’aise et de connivence avec les enfants.

Après un temps d’études doctrinales à Paris, elle devient secrétaire provinciale de 1972 à 1976, à PONTIVY et à RENNES. Par la suite, elle sera engagée dans la Pastorale à ST TUGDUAL, BAUD, LE SOURN, BOHAIN et MANTENON. Elle va y déployer toutes ses ressources. En 2008, c’est le retour en BRETAGNE, à PONTIVY jusqu’en 2016, puis à la Communauté Saint Yves à Kermaria.

Les témoignages sur Cécile sont si élogieux que l’on pourrait croire qu’ils sont exagérés… Il n’en est rien ! De quelque lieu qu’ils viennent, ils concordent et se confirment. Cécile, en effet, était une femme particulièrement accueillante, chaleureuse, libre, ouverte à tous. Aimant la vie, elle mettait la vie autour d’elle, disent ceux qui l’ont connue… Aussi bien dans l’enseignement que dans ses divers lieux de mission et dans les Communautés où elle était souvent responsable, elle était fraternelle et positive, tout en restant vraie.

Mais c’est peut-être surtout dans son engagement pastoral qu’elle va se révéler particulièrement douée. Car, dynamique, pleine d’initiatives, elle constitue équipes de catéchèse, de liturgie, de funérailles… Chargée de la formation des laïcs à BOHAN, par exemple, elle sait les accompagner autant que nécessaire, mais aussi se retirer dès que possible, pour leur laisser les responsabilités. Durant ses années de retraite, elle continue à participer activement aux groupes de prière, de services communautaires, de réunions de Communautés…

Son accident de santé a provoqué surprise et consternation. Elle nous quitte, nous laissant dans la paix, elle qui a rayonné jusqu’au bout cette paix, ancrée dans sa Foi et sa Confiance en Dieu.

Cécile, ces derniers jours, dans ton délire, tu parlais souvent de repas de fête et d’invitations pour tous ceux que tu voulais remercier. Maintenant, c’est le Seigneur qui t’invite à la Table du Royaume, dans sa Demeure de Lumière et de Paix…

Merci pour tout ce que tu as été parmi nous, et n’oublie pas ceux qui sont encore en chemin…

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This