Bernadette MORICE (Mie Elise du Sacré Coeur) 1916-2013

Soeur MORICE Bernadette ( Marie Elise du Sacré Coeur) est décédée le 12 juillet 2013 à la Sainte Famille de Kermaria à l’âge de 97 ans dont 75 ans de vie religieuse.

Bernadette MBernadetteorice, sœur Marie Elise du Sacré-Cœur, est née à Saint Aubin, commune de Plumelec le 6 mai 1916, dans une famille d’agriculteurs. C’est avec beaucoup de bonheur qu’elle se retrouvait en famille parmi ses frères, ses sœurs, ses neveux et nièces. Un mot résume bien la réflexion entendue à l’annonce de son décès :

« Notre tante que nous aimions bien est partie ». Et chacun se rappelle le soutien qu’elle a apporté, la présence discrète et efficace assurée près des uns et des autres.

Bernadette est entrée à Kermaria le 10 septembre 1936. Le 6 juin dernier, nous avons fêté avec elle ses 75 ans de vie religieuse.

Titulaire des diplômes nécessaires, Bernadette a enseigné en classes primaires pendant 43 ans. Nous pouvons citer particulièrement : en Ille et Vilaine : 10 ans à Plerguer, et en Morbihan : 14 ans à Pleucadeuc, 7 ans à Saint-Marcel et 6 ans à Réguiny. Une longue carrière bien remplie où elle a donné le meilleur d’elle-même. Présente aux enfants bien sûr, mais aussi aux parents qu’elle a écoutés et conseillés. Elle a su s’adapter aux différentes méthodes proposées assurant sa formation par des sessions prises sur ses temps de vacances.

A l’âge de la retraite, Bernadette a accepté pendant 21 ans, l’accueil et le secrétariat du centre de soins de Pluméliau. Toujours heureuse de rencontrer les autres, elle ouvrait la porte à ceux qui se présentaient avec beaucoup de gentillesse. Pluméliau et ses nombreux villages, n’avaient aucun secret pour elle.

Evoquer le souvenir de Bernadette, c’est se rappeler tous les petits carrés de laine tricotés dès le moindre temps libre. Chacun était invité à fournir la matière première pour que soient confectionnées des couvertures qui partaient pour Le Togo.

En 2002, elle rejoint Kermaria à la communauté Saint Yves et en 2007, elle accepte de rejoindre la Sainte Famille où elle a vécu dans une grande sérénité.

Par sa gentillesse et sa compréhension, heureuse en communauté, sa vie religieuse a été simple et toute donnée. Bernadette a vécu ce que demande le texte de Michée et que nous avons médité et chanté le jour de ses 75 ans de Vie religieuse. :

Elle a pratiqué la justice, elle a aimé la miséricorde et elle a marché humblement avec son Dieu.

Bernadette, tu as beaucoup tricoté et invité les autres à le faire. Je terminerai par ces paroles du poème de Charlotte Gill que tu connaissais certainement :

« Père donne-moi le courage de terminer mon tricot

afin que tu le trouves digne de l’exposition éternelle ».

Le tricot de ta vie a été très beau, très coloré, il est terminé. Aide-nous maintenant à continuer une maille à la fois et à recevoir de Dieu la laine et les aiguilles.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This