Au revoir Anne

Le 23 février 2023 Anne Sénéchal, animatrice de la Maison Mère de Kermaria nous a quittés. Bouleversées par son décès, les sœurs de la Communauté Pierre Noury ont voulu exprimer leur émotion.

Chacun, chacune de nous, sœurs et membres du personnel, gardons en mémoire l’un ou l’autre moment de son vécu d’Anne parmi nous. Un livre à son hommage a circulé dans toute la maison et témoigne de tous ces bons souvenirs, dont voici quelques expressions significatives :

« Je garderai de toi ton sourire et ta gentillesse, ton dynamisme.» 

« Tu donnais beaucoup de toi-même.»

« Une attention qui impulse la vie.»

Une animatrice qui impulse la vie

Anne avait le souci de trouver, d’inventer des activités qui réveillent l’attention, qui impulsent de la vie, particulièrement chez les sœurs les plus fragiles.

« Tu avais l’art de rassembler tout le monde. Tu cherchais à réconforter, à susciter la vie, à encourager.»

« Tu t’es occupée de toutes, surtout des plus fragiles, ta patience était admirable.»

« Tu avais un véritable respect pour chaque personne.»

« Ton objectif était de faire plaisir, de faire de chaque jour un jour heureux et source de progrès.»

Cette attention, elle la déployait aussi auprès de ses collègues.

« Ton visage souriant et ta bonne humeur nous manquent déjà.»

« Nous avons eu des échanges riches d’humanité.»

«Tu étais une collègue attentionnée.»

Notre au-revoir à Anne

Le vendredi 3 mars, jour des obsèques d’Anne, la messe de 11h à Kermaria a été célébrée pour elle. Des collègues et anciennes collègues sont venus se joindre aux sœurs pour cet hommage.

Au début de la célébration, Marie-Thérèse Quéré nous a invités à faire de toute cette vie au service des autres une belle gerbe pour la déposer sur l’autel, dans une offrande pleine de gratitude : gratitude pour tout ce que nous avons vécu avec Anne, gratitude à Dieu qui l’a mise sur nos routes humaines. Nous la confions à ce Dieu plein d’Amour et de Tendresse.

Nous prions aussi pour chacun des membres de sa famille qui vit ce départ, trop rapide, dans la douleur de la séparation. Que le Seigneur les gratifie de sa Force pour aujourd’hui et pour demain.

Les obsèques ayant lieu à Plumelin, le cercueil passait inévitablement devant Kermaria. Nous avons donc demandé que le fourgon funéraire passe dans Kermaria, son lieu de travail. Beaucoup de sœurs et membres du personnel ont formé une haie de chaque côté de l’entrée de Kermaria et devant la chapelle. Des pétales de fleurs ont été lancés au passage du cercueil. Intense moment d’émotion et de communion !

Une petite délégation de sœurs et de l’Association Perrine Samson a pu participer aux obsèques en l’église de Plumelin.

Au revoir Anne. Merci pour tout ce que tu as été et fait au milieu de nous !

Les sœurs de la Communauté Pierre Noury,

Kermaria, France

Témoignage d’une sœur de Pierre Noury

« Anne était pour moi un lien avec ma famille de Naizin. Anne et son mari ont collaboré avec ma nièce et son mari. La dernière parole d’Anne pour moi a été : «quand est-ce que Rachel revient ? » Je lui ai répondu : « sous peu »

Anne accueillait très bien ma belle-sœur de Paris et son fils quand ils venaient me voir.

Pour moi, Anne a beaucoup contribué à me remettre sur pieds. Elle a fait de moi, une passionnée de mandalas. Elle m’a fait croire que j’étais douée en dessin. Comme certains mandalas étaient difficiles à réaliser, elle m’aidait de façon très discrète en suggérant la couleur à mettre. Je voyais qu’elle était très attentive à toutes celles qui avaient des difficultés.

Elle était très généreuse pour apporter des fruits de chez elle : des pommes pour faire de la compote… Quand les pommes étaient très dures et que j’avais une crise d’arthrose et donc du mal pour couper les pommes, Anne coupait les pommes en quartiers en toute discrétion pour que je puisse les couper en petits morceaux. J’ai toujours senti qu’elle voulait me valoriser. Elle me manque beaucoup.

Quand la psychologue est venue m’avertir qu’elle avait perdu une de ses collègues, j’étais loin d’imaginer que c’était Anne et quand elle me l’a annoncé, j’ai éclaté en sanglots et j’ai provoqué la même réaction chez elle, car elles étaient très proches.

J’ai demandé d’aller lui dire au-revoir quand son cercueil est passé à Kermaria avant la célébration de ses obsèques à Plumelin. Elle va réaliser qu’elle était tout pour moi.»

T.S.

2 Commentaires

  1. Je suis triste d’apprendre la mort d’Anne, une animatrice de la maison mère de Kermaria.

    Je suis touchée par les témoignages de plusieurs soeurs, qu’elle a aimées. Je vois qu’elle prenait bien soin de toutes, dans

    les détails de leur vie de chaque jour.

    Merci Anne pour le soutien que tu as apporté à nos soeurs en leur donnant beaucoup de bonheur.
    Ursule Beaulieu, Rimouski, Canada

    Réponse
  2. Merci Anne pour toutes ces années à Kermaria, aux service soins au 3ème à la Sainte Famille puis à l’animation à Pierre Noury.
    Sa générosité, sa gentillesse, son attention à chaque personne,son souci du travail bien fait restent gravés dans ma mémoire.
    Que le souvenir d’une vie riche et donnée aide ses proches à vivre la séparation dans l’espérance.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − 1 =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This