Anne Marie GAUTIER (Sœur Marie Lucie du Sauveur)

 

 Anne Marie GAUTIER  le 16 avril 2019

Anne-Marie Gautier (Sr Marie-Lucie du Sauveur) est née, en 1931, à Pleugriffet, dans une famille de 6 filles dont elle est la plus jeune. Elle entre au postulat en février 1948 et fait son engagement à 19 ans, dans la Congrégation des Filles de Jésus, le 2 février 1950.

De 1950 à 1957, elle fait fonction d’infirmière, successivement, à Pleucadeuc, Plumergat et Locqueltas.

Elle assure ensuite les services communautaires et le service de la cantine scolaire pendant 12 ans à St Jean Brévelay. Après une année de recyclage à Vannes, elle revient à St Jean Brévelay où elle devient la première aide-ménagère de l’association cantonale des aide-ménagères. Elle assurera la fonction d’aide-ménagère pendant 20 ans, jusqu’à sa retraite qu’elle vivra dans les communautés de Bignan et de Baud.

En septembre 2016, en raison de problèmes de santé, Anne-Marie rejoint l’EHPAD de la Ste Famille qui lui était bien familière, car en effet, pendant sa retraite, elle assurait une présence 2 jours par semaine auprès des sœurs résidentes. A cette époque, elle faisait partie du groupe des sœurs en service communautaire.

Anne-Marie a exprimé très fort le souhait que l’on ne s’étende pas sur sa vie.  

Cependant, on ne peut pas ne pas rappeler l’hommage rendu, lors de son départ à la retraite, à la mairie de St Jean Brévelay, par le président de l’association cantonale des aide-ménagères. Un article d’Ouest-France le rapporte : 

« Tout au long des 20 années qu’elle a passées au sein de l’association, Anne-Marie aura toujours été une auxiliaire fort appréciée par les personnes âgées. Sa qualité de service a été irréprochable et elle a toujours su apporter une présence morale souvent attendue.

Pour son professionnalisme et son amour du métier qu’elle a exercé, elle a reçu la médaille du Sénat et la médaille d’honneur de la commune ».

Ce témoignage rend bien compte de ce qu’Anne-Marie a surtout manifesté dans ses différents lieux de mission : la préférence qu’elle a accordée aux personnes âgées, et aux plus défavorisées. 

Anne-Marie, au cours de cette Eucharistie que tu souhaitais une « messe simple », au dire d’une des sœurs à qui tu t’es confiée, ensemble :     

ta famille qui comptait beaucoup pour toi

les sœurs  de ta famille religieuse ,

tous ceux qui t’entourent en ce moment,

nous rendons grâce  pour ta vie toute donnée à la suite de Jésus et à sa manière.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This