Angélique LE GAL (Sr Mie Ste Euphrosine), 1920 – 2022

Angélique le Gal (Soeur Marie Sainte Euphrosine) est décédée le 22 mai 2022 à la Ste Famille de Kermaria à l’âge de 101 ans, dont 83 années de vie religieuse. 

Angélique le Gal, en religion Sœur Euphrosine est décédée en ce dimanche 22 mai à presque 102 ans sereinement, consciente jusqu’à la fin.

A ses nièces et neveux, sa filleule et ses amis, nous disons notre sympathie et notre communion dans le souvenir et la prière.

Angélique est née à Lizio, de parents cultivateurs. Après sa scolarité en primaire, elle restera quelques années travailler à la ferme avec ses parents avant d’entrer à 17 ans à Kermaria et c’est à 19 ans qu’elle fera sa 1ère profession religieuse.

Elle est alors nommée au service des sœurs à la cuisine de Kermaria puis elle sillonnera le Morbihan où de nombreuses communautés bénéficieront de ses services : Port Louis, Pleugriffet et à Réguiny pendant 13 ans. C’est dans une de ces communautés, où la cuisine étant à l’étage, qu’elle devait monter toute l’eau nécessaire, rude travail ! Notons aussi en Ille et Vilaine : Saint Pierre de Plesguen, Miniac Morvan, Lohéac où on s’est longtemps souvenu de la bonne soupe servie aux enfants. Mais c’est là aussi qu’ Angélique a connu avec ses consœurs en 1944 un drame de la  guerre qui l’a beaucoup marquée : 2 sœurs ayant été blessées grièvement par des balles dans la cour de l’école alors qu’elles assistaient à l’arrivée des Américains.

Les années passent et en 1969, Sœur Angélique fait une année de recyclage à Vannes où elle obtiendra son CAP de collectivité cuisine. Elle peut alors devenir responsable reconnue de cantine, ce qu’elle va d’abord assurer 15 ans, de 1970 à 1985 à la Trinité Porhoët, puis c’est à Ploërmel qu’elle exercera également ses talents pendant 7 ans. Elle y est très appréciée notamment des parents des sœurs qui résidaient à la communauté.

Guidel l’accueillera ensuite 18 ans. Là, à la retraite, elle y était responsable du potager, fière des primeurs de son jardin ainsi que de ses plus belles fleurs destinées à la décoration de l’église de Guidel.

De retour à Ploërmel en 2010, elle continuera à s’occuper des fleurs, elle en était si heureuse, sachant admirer la nature et la contempler. Elle aimait également lire, s’informer, regarder les jeux à la télé sur France 3.

C’était aussi une femme de foi et de convictions. Elle était fidèle chaque jour au rendez- vous communautaire pour la prière, la réflexion ainsi qu’à la récitation du chapelet avec les pèlerins à Lourdes.

Elle rejoint la Sainte Famille en 2018 où elle apprécie l’ambiance, les attentions du personnel et des aidants et elle participe avec bonheur aux animations proposées, à la prière des sœurs et du chapelet, recommandant au Seigneur ses proches, les soignants et tout le personnel. C’est ainsi qu’elle a vécu sa mission jusqu’au bout.

Pour résumer toute cette longue vie de labeur, disons qu’Angélique, femme très active et énergique, se réalisait à travers son travail, heureuse d’assurer ses différents services.

Alors rendons grâce au Seigneur pour toute cette vie donnée. Angélique, tu le contemples maintenant notre Dieu et Seigneur, alors tu dois être comblée par toute cette beauté. Nous comptons sur toi pour passer ton ciel à faire tomber sur nous une pluie de fleurs et de grâces du Seigneur.

A Dieu Angélique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This