Angela Duffy (Sr Marie Angela de St Joseph), 1919 – 2021

 

Sr Angela est décédée paisiblement dans son sommeil dans la nuit du 16 au 17 juillet 2021 à St Michael’s Care, Westgate-on-Sea, Angleterre. Âgée de 102 ans, Angela avait passé 80 ans dans la vie religieuse. Les détails de ses funérailles seront annoncés dès qu’ils seront connus.

 

 

Sr Angela est née le 4 juillet 1919 dans le comté de Monaghan, en Irlande. Elle faisait partie d’une famille nombreuse où elle appréciait les joies simples de l’enfance dans la ferme familiale. Enfant, elle voulait être enseignante. Elle exerçait ce métier avec ses frères et sœurs et ses amis jusqu’à ce qu’ils s’en lassent et aillent jouer ailleurs, tandis qu’Angela ramassait les plus grosses pierres, les alignait et continuait ses leçons.

Elle est attirée par la vie religieuse, et c’est lorsque Sœur Aloysius, une Fille de Jésus, revient de sa mission aux Antilles, qu’Angela peut dire :  » Oui, c’est la Congrégation pour moi « . « Elle s’y est mise avec le même enthousiasme que pour ses premiers efforts d’enseignement.

Elle fait ses vœux à la Maison Mère en France en 1941, mais la guerre l’empêche de retourner en Angleterre. Elle reste en France, heureuse de donner des cours d’anglais aux Sœurs qui l’entourent et qui montrent plus d’enthousiasme que ses élèves précédents.

Dans ces années-là, la tuberculose sévit en Bretagne, comme ailleurs, et en 1942, Angela tombe gravement malade au point que la Supérieure générale va la préparer à la mort. Angela raconte qu’elle s’est tenue au pied du lit et a dit à Angela qu’elle devait se préparer à mourir. Angela a écouté et a répondu avec un certain esprit, « Merci, mais pas question que je meure ! ». Elle ne meurt pas et retourne en Angleterre en 1949.

Pendant cette période de maladie, Angela a eu une expérience spirituelle avec la statue de Notre-Dame à Knock, en Irlande, et a visité régulièrement le sanctuaire pendant de nombreuses années. C’est là, et dans sa fidélité à la vie quotidienne en communauté, qu’elle a nourri sa foi profonde, son amour de la Vierge et son engagement envers Dieu, qui était toujours « Père » pour Angela.

De retour en Angleterre en 1949, à Maryville, Kent, Angela réalise son rêve d’enfant et devient enseignante. Elle croit en une éducation large, culturelle et pratique, et n’hésite pas à emmener la plupart des élèves de la terminale à Londres pour une exposition, un film ou pour aller au théâtre. C’était une grande dame impressionnante, vêtue de l’habit religieux de l’époque, et elle bloquait avec assurance la circulation pendant que la longue file d’enfants déambulait. Les aspects financiers du voyage échappent à Angela, mais il y a toujours la boîte de God Only Knows (Dieu Seul le Sait), ou quelqu’un dans la communauté qui peut venir à la rescousse.

En 1965, elle s’installe à Rickmansworth et devient rapidement une enseignante et membre d’équipe très apprécié. En 1972, elle assume avec succès la direction de l’école pendant un an en l’absence du proviseur. Elle prend officiellement sa retraite en 1984 et, après une année sabbatique aux États-Unis, reprend l’enseignement à temps partiel jusqu’en 1989.

Angela était une enseignante charismatique et inspirée, qui se souciait vraiment de ses élèves et voulait qu’ils réussissent. Elle a créé un cours sur les carrières pour la dernière année d’école et a aidé les élèves à identifier leur potentiel et à être prêts à prendre leur place dans une carrière choisie. Les jeunes ont toujours été une priorité pour Sr Angela, et au début de sa retraite, elle a mis ses compétences au service de la jeunesse à Watford, tout en maintenant ses liens avec l’école St Joan.

En 1991, elle a déménagé à Westgate-on-Sea où elle était responsable de la communauté et travaillait comme aumônier à l’hôpital. Elle a également fait du bénévolat pour aider les victimes de crimes et a noué de nombreuses amitiés durables. La maladie a rattrapé Angela en 2011 et elle a été accueillie dans la maison de soins Ursuline, où elle a continué à s’intéresser aux événements locaux et mondiaux et à recevoir les nombreux amis et anciens élèves qui venaient lui rendre visite.

Petit à petit, alors que sa mobilité diminuait, il y a eu un événement à ne pas manquer : son 100ème anniversaire, pour lequel elle s’est montrée très enthousiaste, malgré ses protestations ! Le personnel de la maison de soins a tout mis en œuvre pour l’occasion. La présence de son neveu et de son épouse, ainsi que les félicitations du Président de l’Irlande et de la Reine d’Angleterre l’ont comblée de bonheur, et nous de gratitude pour la vie bien remplie d’Angela.

Récemment, elle a généreusement accepté d’être transférée à la maison de soins St Michael, où elle a été soignée avec amour et gentillesse, et où elle a répété qu’elle était prête pour le dernier appel du Seigneur. Maintenant, le « Père » a appelé sa fille fidèle et l’a reçue dans la célébration de son amour éternel avec la famille et les amis qu’elle aimait.

Merci, Angela, pour ton amour de la vie et pour avoir partagé de tout cœur tes nombreux dons.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This