« A la suite de nos devancières »

 

Le site web des Filles de Jésus a déjà plus de 20 ans de vie. Retracez avec nous ses origines et découvrez comment Sr Raymonde Tessier du Canada a contribué à cette histoire.

 

 

Le titre de cet article est pris en effet d’un autre intitulé, « Un nouveau défi ». Dans ce dernier, la nouvelle correspondante du site web pour l’entité de Trois Rivières, Canada, parle de comment elle a accepté de vivre ce service de Congrégation. Elle nous dit que, dans la foi, elle avance « à la suite de nos devancières ». Sa devancière immédiate comme correspondante a été Sr Raymonde Tessier, qui nous a quitté subitement le 22 décembre 2020.

 

Un retour aux sources

 

Sr Raymonde avait occupé le rôle de correspondante pour Trois Rivières depuis 2019. Dire cela cependant, c’est oublier qu’elle a incarné beaucoup plus dans l’histoire du site web des Filles de Jésus. Raymonde peut, en réalité, être considérée comme l’une des « fondatrices » du site. En tant que telle, on ne peut pas la laisser partir sans l’honorer en cette qualité.

 

On peut tracer les origines du site au Chapitre général de 1998 quand un débat a eu lieu autour de l’entrée de la Congrégation dans l’ère des nouvelles technologies. Une fois la décision prise de s’y lancer, suit l’étape d’idéation du projet et la poursuite du débat lors des deux Conseils de Congrégation suivants. Finalement, le coup d’envoi est donné en janvier 2003 quand une réunion déterminante a lieu à la rue d’Arras entre une équipe de Sœurs et le technicien M. Pierre Gauer. Raymonde figure dans ce groupe de travail.

 

M. Gauer, qui continue à nous accompagner et à nous « garder sur la bonne voie » près de 20 ans après, se souvient de cette réunion. Il parle du comment il se sentait tout de suite en famille et du comment il y n’avait pas de distance entre lui et les Sœurs présentes. Il dit:

 

« C’était mon premier contact avec les Filles de Jésus et c’était en travaillant avec Raymonde que j’ai fait la découverte de la Congrégation. J’ai trouvé une communauté au service du Christ, qui soignait le Christ dans les autres.

J’ai apprécié le côté direct de Raymonde, sa simplicité. Elle abordait les sujets d’une manière concrète et elle ne perdait pas son temps. Elle posait des questions et attendait des réponses. »

 

La première coordinatrice du site

 

Alors membre du Conseil général, Raymonde travaille avec assiduité à mettre en place et à alimenter ce nouvel instrument de communication et d’apostolat. En 2004 elle est nommée comme la première Coordinatrice du site.

 

 

 

 

Au début, la gestion est assurée par une équipe de Sœurs de la Province France-Belgique, jusqu’en 2012 quand l’équipe devient vraiment internationale à la suite d’une rencontre des correspondantes à Trois Rivières, Canada, sur « Les défis de la communication ». Ce deuxième départ voit le jour en 2013 quand le site change de présentation et acquiert un nouveau « look ».

 

 

 

Et voilà, Raymonde dans la rangée derrière,

la deuxième en partant de la droite !

 

 

 

Ici on voit l’équipe web encore en session internationale, en 2018 cette fois-ci à Kermaria, la maison mère. Raymonde n’est plus de l’équipe à cette époque mais je pense qu’elle aurait été à l’aise avec la devise qu’on avait adopté pour la session « Apprendre, Connecter, Contribuer ».

 

 

Vers l’avenir

 

A partir de cette rencontre, l’équipe actuelle du site web a comme référence, un document du Conseil général intitulé « Un chemin d’humanité à la suite de Jésus ». Le texte nous parle des évolutions que le site a connu depuis 2003 et du renouvellement périodique des équipes de travail. Les Conseillères tiennent à :

 

« Remercier tous ceux et celles qui accueillent l’appel à apporter leur contribution au site internet avec générosité et disponibilité. Nous leur souhaitons de vivre un chemin qui leur fera découvrir, de plus en plus, ce Dieu qui vient au cœur de notre humanité. »

 

Comme la 4ème coordinatrice du site, moi Rhona, j’aurais ajouté « ont accueilli » parce que, si on arrive à relever les défis pour bien communiquer aujourd’hui, c’est grâce aux nombreuses Sœurs qui nous ont devancés dans ce travail, dont Sr Raymonde Tessier que nous remercions chaleureusement.

 

 

 

 

Pour Raymonde le chemin est fait. Elle a « terminé la course et gardé la foi » (2 Timothée 4, 7). Le bâton de relais est maintenant entre les mains de l’équipe actuelle du site, et c’est à nous de continuer à faire évoluer ce qu’elle a mis en place. C’est un honneur pour nous, Raymonde, de « combattre le bon combat » à ta suite !

 

Sr Rhona Burns fj

au nom de l’équipe web

3 Commentaires

  1. Merci Rhona pour ce magnifique témoignage d’une consoeur qui m’était si proche. Je reconnais bien la Raymonde tant appréciée. Merci encore!
    Et vive le site Web Filles de Jésus!

    Réponse
    • Bonjour Patricia! Merci pour le commentaire et n’oublies pas que toi aussi, tu peux te considérer comme une « devancière » qui a couru avec le bâton entre ses mains. Bonne route vers Pâques, Rhona

      Réponse
  2. Bravo à Rhona et à toute l’équipe du Web pour l’historique du site Web et du bel hommage rendu à Raymonde. Je sais à quel point le site lui tenait à coeur. Elle y a travaillé « jusqu’au bout ». N’est-ce pas un beau témoignage qu’elle nous laisse?
    Pauline Lessard, compagne de profession et de communauté.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This