Pierrette JACOB, f.j. (Sœur Marie Jean de Jésus)

 

Pierrette Jacob

Sœur Marie Jean de Jésus

 

Née à St-Stanislas le 26 juillet 1931, du couple Stanislas Jacob et Véronique Trépanier, Pierrette est baptisée le lendemain de sa naissance à l’église de sa paroisse natale. Elle est la deuxième d’une famille qui comptera six enfants.  Elle vit une enfance heureuse dans un foyer chrétien. Pierrette fait sa scolarité au couvent des Filles de Jésus jusqu’à sa neuvième année. Par la suite, elle  travaille deux ans à la Caisse populaire de sa paroisse. Depuis qu’elle connaît les Filles de Jésus, son cœur s’ouvre à l’appel du Christ. Elle choisit la vie religieuse et entre au Noviciat des Filles de Jésus le 8 septembre 1954 et  fait sa profession religieuse le 12 mai 1957.

Après sa profession, Sœur Pierrette demeure à la Maison Provinciale et travaille comme aide-infirmière  auprès des Sœurs malades.  L’année suivante, elle devient maîtresse de Pensionnat au Jardin de l’Enfance. Un temps d’études lui est ensuite donné pour se préparer  à enseigner à l’Institut familial Val-Marie.  Elle se perfectionne en couture et enseigne à l’Institut familial  Keranna.  L’année suivante, son enseignement se poursuit  à l’Institut Val-Marie. Elle obtient ensuite un baccalauréat ès arts et un Baccalauréat en pédagogie.

 Après  une retraite de trente jours comme ressourcement spirituel,  l’Académie Ste-Croix de Shawinigan accueille Sœur Pierrette en 1968. Elle y enseigne en 10e année et  poursuit son enseignement à la Polyvalente des Chutes durant six ans où elle assume l’animation de son groupe communautaire.  Par la suite, Sœur Pierrette enseignera à la Polyvalente  Val-Mauricie  durant cinq ans.

Durant six ans, elle donnera l’enseignement religieux en 4e et 5e secondaire à la Polyvalente Du Rocher, à Grand-Mère. Sœur Pierrette doit ensuite diminuer ses heures d’enseignement. En 1998, elle accueille un temps d’études en théologie à l’Université d’Ottawa. Cette année de ressourcement lui est bénéfique. Elle se rend ensuite disponible pour aider au travail des  Archives de Kermaria à Trois-Rivières.

En 2002, la santé de Sœur Pierrette se fragilise. Elle réalise que Dieu passe parfois par ses fragilités pour se  « faire  proche ».  Atteinte d’un cancer, elle se donne des moyens de détente et de repos pour que la vie prenne le dessus sur ce qui la détruit. Au mois d’août 2012, Pierrette entre à l’infirmerie Notre-Dame du Rosaire. Elle accueille la vie jour après jour en demeurant sereine et paisible.

 Tranquillement elle s’approche du mystère de la mort… elle entend et communie au Silence de Dieu qui vient. Pierrette nous laisse le souvenir d’une femme douce et respectueuse, fière et délicate.   Le   20 juillet 2019, Sœur Pierrette nous quitte, sa vie trouve son accomplissement au-delà de la mort en s’ouvrant sur la gloire de Dieu.

Elle avait  87   ans d’âge dont  62  ans de profession religieuse.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This