DANARD Marie (Sœur Marie Noémie de Jésus) 1914-2013

Marie Danardest décédée à la Sainte Famille de Kermaria le 5 octobre 2013 à l’âge de 99 ans dont 80 années de vie religieuse.

Sœur Marie DANARD est née le 1er mai 1914 à SIXT-SUR-AFF, commune d’Ille et Vilaine, limitrophe du Morbihan, dans un foyer profondément chrétien. Elle est l’aînée d’une famille de trois enfants : Emile, son frère, devient prêtre et Annick, sa sœur, se marie.

L’école primaire de SIXT-SUR-AFF est tenue par les Filles de Jésus. C’est là que Marie fera ses classes primaires couronnées par le certificat d’études en 1926, et, c’est là aussi, sans doute, que germe en elle le désir de la vie religieuse.

Elle entre donc à Kermaria pour s’y préparer, tout en continuant ses études. Elle obtient son brevet élémentaire en 1931, entre au postulat cette même année et fera profession de vie religieuse en 1933 sous le nom se Sœur Marie Noémie de Jésus.

C’est dans l’enseignement primaire que Marie va donner sa pleine mesure pendant 46 ans ; tout d’abord dans le Morbihan : Plumelec, Néant sur Yvel, Pleucadeuc, Saint-Samson, puis dans l’Ille et Vilaine : Breteil et Saint Pierre de Plesguen. Partout les enfants l’aiment et les parents l’apprécient. En 1979, elle prend sa retraite, mais une retraite active, car Marie assure le secrétariat de l’école de Saint Pierre de Plesguen, la catéchèse pendant 18 ans et la responsabilité de la communauté durant 12 ans. Que de richesses spirituelles et intellectuelles transmises !

Marie, ne croyez-vous pas qu’il était temps que vous preniez une vraie retraite ?… En 1997, Ploërmel vous accueille dans le havre de paix de la communauté de Ker-Armel pendant 5 ans. Puis c’est le retour à Kermaria, petite halte de 2 ans avant de rejoindre la Sainte Famille en 2004. Là, Marie a vécu une vie de prière, de silence, d’entr’aide fraternelle avec ce beau sourire que nous lui connaissions. C’était avec grand plaisir que les soignants se rendaient à son chevet. Tant que ses forces le lui ont permis, la discussion allait bon train et les rires fusaient.

Toute visite : famille, amis, anciennes compagnes de communauté, était pour elle « un vrai rayon de soleil » et son accueil était de qualité !

De nombreux témoignages de sœurs ayant eu le bonheur de vivre avec elle relèvent son accueil chaleureux, illuminé d’un beau sourire (on ne la dérangeait jamais), sa qualité d’écoute, sa grande richesse de cœur : elle aimait les contacts, visitait et soutenait les malades, les personnes seules et âgées. A Plergué, ne l’appelait-on pas : « Le SOLEIL de Saint-Pierre !… » Les sœurs des communautés voisines ne partaient jamais d’une visite sans avoir fait le tour du jardin pour remplir leurs sacs de fruits et de légumes.

Marie, nous espérions fêter vos 100 ans le 1er mai 2014. Mais, dans l’après-midi de samedi, est-ce un clin d’œil de la Vierge Marie dont vous portiez le nom ? …vous avez rejoint tous ceux que vous avez aimés et qui vous ont précédée dans la vie éternelle !

A DIEU, Marie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + dix-huit =

Un peu
d'histoire

Notre
Spiritualité

Rejoindre
notre famille

Nos
communautés

Newsletter

Inscrivez-vous si vous désirez recevoir la lettre d’information de la Congrégation

Share This