Vers leur profession de foi

 

Kermaria a répondu, sans hésiter, à l’appel de Christian, animateur en pastorale dans le secteur de Plouay (diocèse de Vannes), pour recevoir un groupe de jeunes qui préparent leur profession de foi. Chaque année, en effet, leur premier temps fort a lieu dans un  monastère ou une congrégation. C’est leur choix pastoral.

          Ce vendredi 11 novembre 2016, un air de jeunesse souffle donc dans la propriété de Kermaria. Vers 10h, les 13 jeunes arrivent avec 4 animateurs et 3 musiciens. Ils nous  rejoignent à la chapelle pour la célébration eucharistique un peu plus festive qu’à l’ordinaire, grâce à la musique: guitare, flûte….qui accompagne les chants.

           Notre aumônier accueille ces jeunes avec une joie manifeste. Connaissant par avance le thème de leur journée : « Jésus frappe à la porte de notre cœur », il le commente, avec clarté,  dans son homélie. Après la procession des offrandes, portées par 3 jeunes, il les invite à demeurer près de lui, à l’autel. Au moment du Notre Père il leur demande de se disperser dans la chapelle pour faire  le  lien avec les sœurs .Tous ont été très  touchés  par ces gestes d’attention. Plusieurs l’ont d’ailleurs exprimé aux sœurs avec lesquelles ils ont pris un goûter dans l’après-midi. En effet, nous avions invité une quinzaine de sœurs aînées  à venir les rencontrer, pendant une petite heure, rencontre très appréciée de part et  d’autre, d’après quelques témoignages. Les enfants ont raconté leur journée; tous sont unanimes à noter le calme, la beauté et la propreté de la propriété et de ses oratoires ainsi que l’originalité des cimetières.

Le diaporama : « Un chemin de vie » les a interpellés d’autant plus que 4 d’entre nous leur ont parlé simplement de leur réponse à l’appel de Jésus dans la vie religieuse. Une des jeunes n’a-t-elle pas demandé, en fin de journée : « Comment on est intégré chez les sœurs ?» C’est sa propre expression.

             Les temps de catéchèse de la journée, réservés à leur pasteur et animateur,  restaient  ouverts aux sœurs qui voulaient s’y intéresser.

               Cette rencontre avec ces jeunes nous a donné l’occasion de vivre un événement intergénérationnel qui ne peut que nous dynamiser   dans notre  foi et notre espérance et alimenter notre prière. Avec leur engagement d’aujourd’hui, ne sont-ils pas « l’Eglise de demain ? »

 Maryvonne Gru, Madeleine le Beau, Christiane Pérot, Madeleine Gru.

Tagués avec : , ,
Publié dans Evènements