Soeur Mie Madeleine KERDAVID (Pauline Mia)

Marie Madeleine KERDAVID

Nous voici réunis, dans l’affection et l’amitié pour un dernier au revoir à Marie-Madeleine et rendre grâce pour ses quatre-vingt-dix-sept ans de vie reçue et donnée.

Marie-Madeleine nous a quittés samedi 7 avril en soirée dans une grande sérénité, entourée de la communauté et du personnel de soin qui l’accompagne depuis plusieurs semaines avec beaucoup d’attention.

Que notre présence et notre prière soutiennent ses proches qui ne peuvent être avec nous, ses amies fidèles qui l’ont visitée régulièrement. Nous remercions particulièrement Bernadette qui a accompagné Marie-Madeleine de nombreuses années, toujours présente pour les fêtes et anniversaires de notre sœur, présente aussi pour la prière avant le départ pour Kermaria.

Marie-Madeleine est née à Plouhinec (56) le 8 août 1920.

Le 4 août 1940, elle fait profession à Kermaria. Après l’obtention du brevet élémentaire en 1942, elle commence sa carrière dans l’enseignement : période assez difficile qui occasionne de nombreuses mutations. Douée pour la musique, Marie-Madeleine donne des leçons de piano après la classe.

En 1985, Marie-Madeleine est en retraite professionnelle. Elle vient à la Maison Saint-Joseph à Guidel. Elle met ses talents de musicienne au service de la paroisse et accompagne les célébrations à l’orgue.

Pendant quelques temps, Marie-Madeleine assure une présence au centre de Kerdudo en Guidel, centre de post cure, et au centre pénitentiaire de Ploemeur. Elle profite aussi de la belle campagne aux nombreux chemins piétonniers sans délaisser la côte.

En 1994, Marie-Madeleine quitte la Bretagne et rejoint la communauté située rue de la source à Paris. Elle apprécie son séjour dans la capitale : proche de sa famille, établie dans le 16ème arrondissement. Bonne marcheuse, elle se promène dans la grande ville, découvre et visite les monuments et les divers quartiers.

A la fermeture de la Maison d’Auteuil, en 2001, Marie-Madeleine passe quelques années à la communauté de Plonéour-Lanvern (29) avant d’intégrer la communauté et l’EHPAD Sainte Marie du Bouëtiez. L’adaptation à la situation de dépendance, liée à une certaine autonomie encore est plutôt rude. Après quelques années, l’état de santé moins vigoureux, Marie-Madeleine vit avec plus de sérénité. Le matin, la personne qui vient pour les soins est accueillie par un beau sourire et un « Bonjour » bien clair. Notre sœur ne se plaint pas, elle accepte de dépendre des autres. Paisible et toujours polie, elle n’oublie pas de remercier pour le moindre service. Notre sœur semble heureuse « Que Dieu vous bénisse vous et votre famille, vous êtes gentille de venir me voir » dit-elle à une compagne qui la visite.

Marie-Madeleine, à présent, tu entres dans une vie nouvelle. En communion avec toi, avec tous ceux qui nous sont unis par la pensée, la prière, au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce pour ta longue vie. Repose en paix, Marie-Madeleine.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
Share This