Sœur Marie-Thérèse RENEVOT (Mie Marguerite)

Marie Thérèse est décédée à l’hôpital de Noyal Pontivy le 15 avril 2018   à l’âge de 85 ans dont 67 années de vie religieuse.

 

Mot d’accueil de Sr Marie Thérèse RENEVOT 

  17 avril 2018

Thérèse RENEVOT est née au bourg du JUCH, dans le FINISTERE, le 13 septembre 1932, dans une famille de cultivateurs, qui comptait 5 enfants, 3 filles dont des jumelles, Thérèse et Marguerite, qui se sont faites religieuses à Kermaria, et 2 garçons, dont l’un est devenu prêtre diocésain.

 

 

Thérèse, lors de notre dernière visite dimanche après-midi, même si nous avons constaté l’aggravation de ton état de santé, nous étions loin de penser à un dénouement si rapide, tu es décédée vers 18 heures. Ton départ nous a toutes surprises et profondément peinées. A vous tous parents et amis, nous offrons nos sincères condoléances et l’assurance de notre prière.

Thérèse est entrée au postulat de Kermaria en septembre 1949 et a fait profession religieuse le 4 août 1951. Alors, commence pour elle, une carrière d’enseignante pendant une quarantaine d’années dans les classes primaires.

 

Elle exerce dans le Morbihan à Guidel et Languidic et surtout dans le Finistère à Carhaix, Locunolé, Ergué Armel, Plonoéour et Clohars Carnoët. Enseignante dans l’âme, elle pratique la pédagogie du « Père Faure », elle aime beaucoup son travail, mais elle est contrainte de le quitter à cause de sa mauvaise vue. Pendant 2 années, elle bénéficie d’un recyclage à Angers. Expérience dont elle tire un grand profit, pour sa mission de catéchiste près des enfants à qui elle sait communiquer son savoir dans un langage simple et adapté.

Au moment de sa retraite, à Quimperlé, elle s’est beaucoup intéressée aux malvoyants et rend de multiples services à la Communauté. En 2008, elle arrive à Kermaria à la Communauté Sainte Angèle.

 

Thérèse, tu étais relationnelle, sensible et délicate. Tu reconnaissais les services que l’on te rendait tant de la part des sœurs, que des employés et bénévoles, dont tu appréciais les compétences. Fidèle en amitié, tu entretenais les contacts avec les personnes que tu avais connues et qui te rendaient visite. Tu nous partageais ta joie après ces rencontres.

 

Tu n’oubliais pas les membres de ta famille, toujours soucieuse des uns et des autres. D’ailleurs, tu as toujours assuré le lien familial entre ton frère, missionnaire comme Fidei Donum, en Argentine, et ta sœur Marguerite missionnaire en Colombie.

Ton handicap de malvoyante, a été pour toi une grande épreuve que tu as surmonté avec courage. Tu as déployé beaucoup d’énergie pour participer aux réunions et utiliser les appareils qui te permettaient de lire et écrire. Des ennuis de santé se sont ajoutés ces dernières années, ce qui a contribué à augmenter tes angoisses, qui t’ont fait beaucoup souffrir.

 

Nous avons beaucoup apprécié ton bon sens, ta sagesse. Tu savais trier les informations selon leur importance. Tu portais sur les situations et les évènements un regard lucide qui nous aidait à élargir la réflexion.

Femme de Foi, tu prenais le temps d’approfondir la Parole de Dieu. Tu partageais très simplement le fruit de tes découvertes en réunion communautaire auxquelles tu étais très fidèle. En petit groupe, tu avais des partages riches et intéressants sur l’essentiel de notre vie. Lorsque tu préparais la prière du chapelet auprès d’une sœur défunte, tu savais saisir ce qui avait été important pour elle au cours de son existence et tu avais à cœur de le souligner.

Maintenant, que tu as rejoint le royaume de bonheur et de paix, nous comptons sur ton aide fraternelle pour nous et tous les tiens. Au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce à Dieu, pour les talents reçus et que tu as fait fructifier là où tu es passée.

Thérèse, nous te disons Merci pour ce que tu as été parmi nous.

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Biographie des soeurs
3 commentaires sur “Sœur Marie-Thérèse RENEVOT (Mie Marguerite)
  1. Hélène RENEVOT dit :

    Merci beaucoup aux soeurs à Kermaria pour votre accueil et votre disponibilité en cette journée d’Adieu à Thérèse.
    Elle aurait apprécié ô combien cette journée de retrouvailles avec nous tous !
    Merci pour votre accompagnement.
    Hélène RENEVOT

  2. Monique RENÉVOT-LE GRAND dit :

    Bien chère Tante Thérèse,

    Avec Marguerite, ta sœur jumelle, tu étais notre plus fidèle correspondancière et ce depuis notre plus jeune âge. Ces relations épistolaires que tu entretenais avec tous les tiens vont bien nous manquer.
    Pour telle ou telle occasion tu ne manquais jamais de nous offrir ces très belle cartes toujours choisies avec justesse, en fonction de chaque personnalité, d’un moment sombre à traverser ou lors d’événements plus heureux.
    Malgré ta mauvaise vue, la calligraphie était toujours régulière et soignée. Outre la forme, ces missives profondes savaient nous donner le sens, le chemin à suivre pour ne pas céder à la tristesse, au repli sur soi, au découragement….Eh bien toutes ces invitations de confiance, en la Famille, en l’Amitié, en la VIE, nous allons tenter à notre manière d’en être désormais les messagers…

    Bien sûr, les traits qui te définissent sont nombreux ; pour ma part, j’ai juste choisi d’évoquer ici ta grande fidélité à l’écriture, à cette ouverture à l’autre, à cette communication si attentive et bienfaisante.

    Bien Chère Tante Thérèse,
    tes sœurs, tes neveux et nièces, cousins, cousines, toute la famille, tes nombreux ami(e)s et moi-même te remercient pour toute l’affection que tu nous a manifestée à travers ce courrier, ce courrier du coeur !

    Monique RENEVOT-LE GRAND, ta nièce

    (avec mes excuses pour t’avoir écrit ces mots à travers la messagerie électronique, qui bien qu’efficace manque d’âme à ton goût, comme tu as raison !)

  3. Nos chemins se sont croisés plusieurs fois dans nos vies. Je garde un excellent souvenir de Sœur Marie Thérèse Renévot.
    J’ai un pincement de cœur en apprenant son départ vers une autre vie, tout en comptant sur son aide pour continuer notre chemin sur terre.
    Marie-Thérèse, pense à nous et veille sur nous.
    Francine YHUEL.. au Canada

Share This