Sœur Lucile TREPANIER (Mie Thérèse de St-Joseph)

 

Lucile Trépanier

       (Marie Thérèse de St-Joseph)

                                                        

Née à  St-Adelphe, le 9 juillet 1923, du couple Hormidas Trépanier et Rose-Anna Bureau, Lucile est baptisée à l’église de sa paroisse natale. Elle est la cinquième d’une famille qui comptera sept enfants.  Pour la croissance de leurs enfants, les parents  s’appuient sur les valeurs humaines et spirituelles.

Lucile fait ses études primaires à l’école de son village. Par la suite,  elle fréquente  le Pensionnat du Cap-de-la-Madeleine  tenu par les Filles de Jésus où elle termine sa dixième  année.

À l’écoute de l’Esprit, la prière de Lucile l’amène à penser à la vie religieuse. Elle s’oriente donc vers le Noviciat des Filles de Jésus le 28 août 1941 et fait sa consécration religieuse le 4 août 1943.

Après sa Profession, Sœur Lucile est envoyée à St-Élie-de-Caxton où elle enseigne durant 26 ans, de la 1re à la 3e année. Sa mission d’enseignante se poursuit ensuite dans  quelques  écoles de la Région: St-Alexis-des- Monts,   St-Luc de Vincennes,  Ste-Catherine de Sienne et  Louiseville. Durant trois ans, Lucile fait des études spécialisées dans le but d’enseigner les méthodes nouvelles. Ses années d’expérience auprès des élèves du niveau primaire l’amènent à assumer la supervision de l’enseignement au 1er cycle,  dans les écoles du Secteur du Comté de Maskinongé.  Par la suite,  elle étudie en enfance inadaptée tout en demeurant à Kermaria et elle  obtient un baccalauréat en 1976. 

En 1987, Lucile doit ralentir le rythme de son travail. Elle  quitte l’enseignement; alors s’ouvre pour elle une nouvelle étape de vie.  Elle  devient réceptionniste à Kermaria et donne quelques cours aux  personnes  analphabètes. Par la suite, elle devient responsable de l’enseignement en informatique à Val Marie.

En 2008, suite à une vilaine chute, Lucile fait un séjour à l’infirmerie Notre-Dame-du-Rosaire. Après sa convalescence, son système osseux demeure très fragile et elle doit se déplacer en fauteuil roulant. Courageuse dans les souffrances physiques qui sont les siennes, Lucile accepte son état avec sérénité. Au long des jours, sa vue se fragilise. Même si la route est pénible, Lucile entre dans la volonté de Dieu en lui faisant confiance, jour après jour. Elle vit dans l’espérance que Celui à qui elle a confié sa vie la devance sur son chemin d’humanité.

Au  Père qui a introduit la Vierge Marie dans la gloire de son Fils, nous demandons cette même grâce pour Soeur Lucile qui  avait une grande dévotion à la Sainte Vierge et qui nous a quittés  le jeudi 14 septembre 2017.

 

Sœur Lucile  avait  94  ans d’âge, dont 74 ans  de profession religieuse.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Biographie des soeurs
Share This