Sœur Augustine LAUDRIN (Marie St Robert)

Sœur Augustine LAUDRIN (Sœur Marie Saint Robert) est décédée le 20 septembre 2017 à la Communauté Pierre Noury, Kermaria,  à l’âge de 97 ans, dont 78 années de vie religieuse.

 

 

  Anne (Augustine) LAUDRIN 22 septembre 2017

Augustine que nous avons toujours appelé Anne est née à MUZILLAC, le 14 octobre 1919, dans une famille dont le père était maçon et la mère ménagère.

Elle entre au postulat en septembre 1937 et fait profession religieuse en août 1939 sous le nom de Sœur Marie Saint Robert.

En quittant le noviciat, Anne commence dans l’enseignement, profession qu’elle assurera pendant 28 années. Elle fera de longs stages à ETEL, à PLOERMEL, à NEANT SUR YVEL où elle sera envoyée à 2 reprises. A partir de 1967 et pendant 19 ans, elle assurera un service d’économat au pays de JOSSELIN et de PLOERMEL, à PARIS et à VANNES. En 2005, elle arrivera à LOCMINE, à la Communauté rue de la Bouillerie où elle restera jusqu’en 2012, année de son entrée à Kermaria, à la Communauté Angélique Périgault. En 2015, suite à une chute et à ses conséquences, elle viendra à la Communauté Pierre Noury.

Anne était profondément attachée à sa famille. Dernière survivante de sa fratrie, elle était devenue comme une autre maman pour ses neveux et nièces. Tous lui rendaient visite très régulièrement et pour elle, c’était toujours une très grande joie, de les voir, de les revoir ou de recevoir de leurs nouvelles. A tous ceux qui la pleurent aujourd’hui, nous disons notre sympathie et notre prière.

Anne était une femme de prière, fidèle jusqu’au bout aux rencontres communautaires quotidiennes et priant beaucoup dans la solitude de sa chambre. En Communauté, c’était une personne de paix, s’efforçant de déranger le moins possible. Mais d’une grande délicatesse, elle avait le souci des autres, toujours prête à rendre service, à partager, « attachante », nous dit notre infirmière.

Même en retraite, elle savait se rendre utile et assurait avec beaucoup de soins, de régularité, ce qui lui était confié. Très fidèle en amitié, alors qu’elle vivait déjà ses derniers moments, elle demande à l’une de ses visiteuses de ne pas oublier l’anniversaire d’une sœur de la Sainte Famille, à laquelle elle était très liée, mais qui ne l’avait pas reconnue à leur dernière rencontre. Elle a eu la chance… d’être consciente jusqu’à la fin.

Voici le témoignage d’une sœur qui a vécu avec elle au travail : « j’ai connu Anne lorsqu’elle enseignait au Sacré Cœur de Ploërmel, dans les années 56-58. Elle était responsable de la classe de fin d’études primaires. Elle aimait ses élèves et s’ingéniait pour assurer leur réussite, aussi était-elle très appréciée des familles qu’elle recevait souvent afin de mieux connaitre chacun des enfants. Comme compagne, je l’ai appréciée pour son écoute, ses conseils, sa gentillesse et sa gaité. »

Anne, tu nous as quittée trop rapidement. Au cours de cette Eucharistie, nous rendons grâce au Seigneur pour son amour et sa fidélité tout au long de ces 98 années.

Merci à toi, pour la « Fille de Jésus », que tu as été parmi nous.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Actualités, Biographie des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*