Un retour aux sources

 

À Trois-Rivières,(Québec), ce dimanche 22 octobre 2017,  les associé-es ont eu la chance de relire  l’histoire  de la congrégation des Filles de Jésus, aidés de Sœur Denise Héroux.

 

Plus d’un siècle après sa mort, Mère Sainte-Angèle, demeure pour nous une source silencieuse d’inspiration par  sa simplicité de vie et sa créativité pour oser aller vers les plus démunis. Elle qui a su être dévouée à tous ; elle qui a répondu à l’appel de Monsieur Coëffic pour fonder une nouvelle congrégation.

Mère Marie de St Charles, co-fondatrice

On peut dire qu’avec   Mère St-Charles, co-fondatrice, nous  vivons  encore  dans le  souffle nouveau qu’elle a donné à la Congrégation. Sa spiritualité, son action et ses écrits sont d’une étonnante actualité pour nous.

 Peut-on dire que  son influence  a fait en sorte que la Congrégation a choisi l’exode afin de  poursuivre sa mission au Canada avec Mère Élisabeth ?

 

Un zèle apostolique

 

Une autre devancière, Mère Sainte- Agathe, nous a été  présentée.   Val-Marie, l’hôpital Laflèche ettrois Rivières  diverses fondations   sont des  témoins  de son zèle apostolique  et de son audace.

Il fait bon entendre des Filles de Jésus nous  parler   de son constant dynamisme et de son élan dans le chant «Ah! Qu’il est bon, le bon Dieu!»

D’une certaine façon, l’histoire de fondation se répète. Avec « la présence des associé-es,  la famille spirituelle des Filles de Jésus s’enrichit de notre façon de vivre  le charisme d’humanisation » .

Joie d’un pèlerinage aux sources

Merci Denise pour ce pèlerinage aux sources ! Pour ma part, comme j’ai eu  la chance de marcher dans les lieux  de nos origines en Bretagne,  j’ai  pu vibrer davantage à la joie de faire partie de notre belle famille spirituelle.

Carole Thibeault, Associée, Trois-Rivières, Canada

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Evènements, Vie des associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*