Nos engagements

 

Selon les réalités des 13 pays où les Filles de Jésus sont insérées, leur mode de présence et leurs engagements sont très variés.

 

1b1098c4a4

Dès les origines l’urgence de répondre aux besoins du milieu, quels qu’ils soient, a fortement marqué le projet du P. Noury : « une maison de piété et de bienfaisance […] pour l’utilité générale tant spirituelle que temporelle de la paroisse et des environs » (Manuscrit 1842).

 

Le champ est vaste et on retrouve des sœurs dans de nombreux domaines de l’activité humaine, avec toujours le souci d’être au plus près de la vie.

 

Des soeurs :

– se consacrent à l’éducation des enfants et à la formation de jeunes et d’adultes,

– prennent soin de malades et les accompagnent en fin de vie,

– collaborent à des actions pour une meilleure répartition des biens, pour une économie plus solidaire,

– montent des projets en partenariat avec des moins nantis

– vivent dans des milieux populaires, marginalisés, pour simplement « être avec »,

– sont envoyées pour un ministère ecclésial: catéchèse, liturgie, formation…

Et la liste pourrait s’allonger.

 

Annita_Peters_avec_ses__l_ves_web                     ed659d4e67                     Afrique_dispensaire_web

 

Ce qui fait l’unité de notre mission, ce n’est pas tant une activité commune que l’esprit avec lequel elle est réalisée:

« Là où nous sommes envoyées, enracinées dans un peuple, nous vivons proches des gens, en toute simplicité, collaborant, selon nos moyens, à la promotion de tous et à l’annonce de l’Évangile ». (Règle de Vie)

 

Nous voulons ainsi « Honorer l’Humanité Sainte du Fils de Dieu » et cela guide notre action et nos choix. Nous sommes appelées à reconnaître dans l’humain le plus humble et le plus défiguré, celui « qui n’a pas gardé jalousement sa condition divine, qui est descendu dans notre chair » (Phil 2)

 

Canada_Annette_Landry_et_jeune_

« Notre but est modeste, les œuvres d’éclat ne sont pas les nôtres. (…) Donner nos soins aux ‘déshérités de la fortune’: voilà nos œuvres » (Mère Marie de Sainte Blandine, supérieure générale 1902)

 

Rose_Marie_Monbourquette_avec_cat_chiste« Elles (les sœurs) seront ici comme une porte ouverte pour accueillir, rencontrer, tisser des liens, semer l’Évangile comme une Bonne Nouvelle de Paix. On pourra prier avec elles. Elles seront d’abord le visage de l’amitié et de la confiance. Elles nous apprendront la liberté de la foi et la beauté du don de soi. Elles aimeront ».

(Bulletin d’une paroisse du diocèse de Limoges : France 2003)

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,