Mère Marie de Saint Charles

Angélique Périgault, devenue soeur Marie de Saint Charlesest entrée à 21 ans, en 1841, au noviciat des Filles de Jésus.

 Elle avait choisi cette congrégation parce que celle-ci était « petite et pauvre ». En 1846, à 26 ans, elle fut élue supérieure générale et le demeura jusqu’à la fin de sa vie (1884).

Dès le début du généralat de Mère Marie de Saint Charles, la congrégation connut de graves difficultés qui auraient pu conduire à sa disparition. Elle sut faire face avec foi et audace. En définitive, la congrégation connaîtra, sous son mandat, une croissance remarquable : le nombre des sœurs avait passé de 60 à plus de 600 et de nombreuses fondations avaient pu être envisagées.

Depuis longtemps, les bâtiments de Bignan s’étaient révélés trop étroits pour la jeune congrégation. En 1860, la maison-mère s’établit à quelques kilomètres de distance, près de Locminé. Ce fut « Kermaria » : le « village de Marie ». Une chapelle y fut bientôt édifiée; dédiée à Saint Joseph, elle devint lieu de pèlerinage pour les populations environnantes.

signature-mmsc

En savoir plus sur M.M de St Charles

Print Friendly, PDF & Email