Dans l’humilité et la simplicité

Web-Colpo_2 Les premières Filles de Jésus étaient des femmes d’origine modeste.

D’une certaine manière, elles n’avaient pas grand chose à perdre, ni richesse, ni notoriété, ni puissance.

Cette insignifiance sociale a pu favoriser en elles la croissance vers la simplicité.

Ce passage de la modestie de la condition à la simplicité du cœur libéré de toute attache,

dans le Christ, résume toute la richesse de l’expérience des premières sœurs.

Elles s’appelleront d’ailleurs « Filles » de Jésus, soulignant par là, tout à la fois, leur milieu d’origine et le choix d’une vie de « servantes ».

« Prenant le chemin qui fut celui de Jésus,depuis sa naissance et sa vie cachée à Nazareth, jusqu’à la croix, nous voulons marcher dans la voie de l’humilité. Pour accomplir en toute chose le bon plaisir de Dieu, nous désirons nous servir de tout, même de nos faiblesses, nous laisser désapproprier peu à peu de nous-mêmes et recevoir le don de la simplicité évangélique. »    Règle de Vie n° 6

Web-Lavement-des-pieds-9cm

Humilité vraie qui ne déprime pas, n’écrase pas, mais pousse à la solidarité et nous entraîne dans un mouvement de libération.

Paroles de Mère Marie de Saint Charles

« J’ai toujours au cœur le désir de devenir humble … Toujours attirée à l’humilité … l’humilité amoureuse … l’humilité sans resserrement du cœur … »

« Il faut être humble et se renoncer à soi même… car sans cela on ne peut aimer comme il faut celui qui veut avoir tout notre cœur ».                                            

« Allez votre chemin avec joyeuseté, vers Notre Seigneur, et que tout vous serve à grandir dans l’accomplissement de son bon plaisir ».

 

piedsmar-1_01

 

 

Print Friendly, PDF & Email